La Direction de la protection de la jeunesse a rendu public son bilan annuel. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le nombre de signalements retenus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) est en augmentation dans la MRC de Lotbinière. Leur nombre est passé de 156 en 2016-2017 à 185 en 2017-2018, selon les chiffres publiés dans le 15e bilan annuel des directions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.

Selon les données recueillies par l’organisme, les deux problématiques qui ont connu les plus importantes hausses des signalements sont les troubles du comportement et les abus physiques. Dans le premier cas, on en compte 8 de plus alors qu’ils sont passés de 13 en 2016-2017 à 21 en 2017-2018. Dans l’autre, la DPJ en a dénombré 13 de plus. Il y en avait eu 35 en 2016-2017 et 48 en 2017-2018.

Cependant, le tableau n’est pas entièrement noir. La DPJ a relevé une diminution des signalements retenus pour les risques d’abus physiques. Ils sont passés de 19 en 2016-2017 à 12 en 2017-2018. Les cas de mauvais traitement psychologiques ont aussi connu un recul alors qu’il y en a eu 19 en 2016-2017 et 14 en 2017-2018.

La protection de la jeunesse note qu’il n’y a pas eu d’abandon d’enfants au cours de la dernière année.

En 2017-2018, en Chaudière-Appalaches, des 4 962 signalements traités, 2 128 ont été retenus. Cela constitue une augmentation de 14,5 % par rapport à l’année précédente, alors que la DPJ en avait retenu 1 858.

Les principaux motifs d’intervention, à l’échelle régionale, sont la négligence ou le risque sérieux de négligence (36,5 % des signalements) et l’abus physique et le risque sérieux d’abus physique (31,4 % des signalements).

La protection de la jeunesse intervient sur différents fronts : négligence, risque sérieux de négligence, troubles du comportement, abus physique, risque d’abus physique, abus sexuels, risques sérieux d’abus sexuels, mauvais traitements psychologiques et abandon.

 

Les plus lus

La fin d’un chapitre

PORTRAIT. Véritable institution dans le paysage de Leclercville, le Magasin général C.E. Beaudet et Fils ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Son propriétaire, Jean Beaudet, mettra la clé sous la porte le 29 décembre, fermant le livre d’une histoire familiale de plus de 70 ans.

L'autoroute 20 fermée à la hauteur de Laurier-Station

CIRCULATION. Les conditions climatiques ont causé des soucis au conducteur d'un poids lourd qui a fait une mise en portefeuille sur l'autoroute 20 ouest, à la hauteur du kilomètre 278, près de Laurier-Station.

Une ressource de plus pour les aînés

COMMUNAUTÉ. Plutôt associé à la jeunesse, le travailleur de milieu peut aussi avoir un impact important dans la vie des personnes âgées. Depuis le début du mois de novembre, Daniel Simard intervient auprès des aînés de la MRC de Lotbinière.

Édifice incendié à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Un édifice de quatre logements de la route Marie-Victorin a été la proie des flammes dimanche matin, à Sainte-Croix.

Arrestations et perquisitions à Saint-Édouard

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont arrêté quatre personnes, le 29 novembre, à Saint-Édouard dans une affaire liée aux stupéfiants.

Telus fait un don important à la Maison de la famille

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Telus a récemment terminé le branchement d’une 100e communauté à son réseau de fibre optique. Elle a souligné l’événement dans la MRC de Lotbinière en faisant un don de 15 000$ à la Maison de la Famille et en reliant gratuitement les locaux de l’organisme à son réseau.

Un nouvel indicatif dans la région

COMMUNICATION. À partir du 24 novembre, un nouvel indicatif régional commencera à faire son apparition dans tout le secteur de l’Est-du-Québec. Le 367 s’ajoutera donc au 418 et au 581.

L’itinérance existe dans Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Même si elle n’est pas visible, l’itinérance est une réalité bien vivante dans la MRC de Lotbinière. C’est ce qu’il a été possible d’apprendre, le 8 novembre, à l’occasion d’une activité organisée par le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) dans le cadre de la Journée pour l’élimination de la pauvreté.

Un résident de Sainte-Agathe candidat à L'amour est dans le pré

TÉLÉVISION. V a fait connaître les cinq agriculteurs qui tenteront de trouver l’amour lors de la septième saison de l’émission L’amour est dans le pré. Parmi eux, on retrouve Christian, un producteur laitier de Sainte-Agathe.

Grève de trois jours à la SAQ

CONSOMMATION. Le Syndicat des employés de magasin et de bureau de la Société des alcools du Québec (SEMB-SAQ) devrait déclencher une grève de trois jours à partir de vendredi.