Benoit Gauthier rendra hommage à Sylvain Lelièvre. (Crédit photo : Yvan Couillard)

MUSIQUE. Les mots et la musique de l’une des monuments de la chanson québécoise, Sylvain Lelièvre, revivront le temps d’une soirée. Benoit Gauthier présentera son spectacle hommage Lettres de Lelièvre le 5 octobre, à 20h, au Moulin du Portage.

Comme Sylvain Lelièvre le faisait en spectacle, Benoit Gauthier sera accompagné de Mathieu Gagné à la contrebasse et de Christian Pamerleau à la batterie.

Sur scène, il remontera le temps et pigera dans le répertoire de toutes les époques. «Avec tout ce que je connais de la musique, j’arrive à en faire mes interprétations. On peut dire qu’il s’agit d’un mélange d’incontournables, ses plus grands succès et de quelques coup de cœur que j’ai choisi», a-t-il expliqué.

Benoit Gauthier a enseigné la musique pendant 30 ans. Parallèlement, il menait une carrière d’auteur-compositeur-interprète qui n’a pas donné le succès qu’il espérait. Cependant, son public a vu en lui et dans sa musique une certaine proximité avec Sylvain Lelièvre.

«Tout à coup, les gens du public venaient me voir et me disaient que je leur faisait penser à Sylvain Lelièvre. Tout ça a fait son petit bonhomme de chemin et un moment donné, je me suis mis à apprendre quelques chansons de Sylvain Lelièvre et à y prendre goût», a expliqué M. Gauthier. De là, est né Lettres de Lelièvre en 2014. Depuis, il l’a présenté une trentaine de fois partout en province.

S’il aime autant l’œuvre de Lelièvre, c’est qu’il y voit autant de la sagesse que de l’humour qui peut toucher l’inconscient collectif. Il qualifie l’œuvre de l’homme, décédé en 2002, comme étant «sans compromis» avec une touche jazzée.

«Ce qui me fascine dans la musique de Sylvain Lelièvre, c’est le fait que ça ne soit pas si simple, mais qu’à l’oreille, ça coule, c’est fluide. C’est quelqu’un qui écrivait ses textes avec beaucoup d’intensité et de rigueur. C’est un grand auteur et il écrivait avec beaucoup d’intelligence.»

 

 

 

Les plus lus

La fin d’un chapitre

PORTRAIT. Véritable institution dans le paysage de Leclercville, le Magasin général C.E. Beaudet et Fils ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Son propriétaire, Jean Beaudet, mettra la clé sous la porte le 29 décembre, fermant le livre d’une histoire familiale de plus de 70 ans.

L'autoroute 20 fermée à la hauteur de Laurier-Station

CIRCULATION. Les conditions climatiques ont causé des soucis au conducteur d'un poids lourd qui a fait une mise en portefeuille sur l'autoroute 20 ouest, à la hauteur du kilomètre 278, près de Laurier-Station.

Une ressource de plus pour les aînés

COMMUNAUTÉ. Plutôt associé à la jeunesse, le travailleur de milieu peut aussi avoir un impact important dans la vie des personnes âgées. Depuis le début du mois de novembre, Daniel Simard intervient auprès des aînés de la MRC de Lotbinière.

Édifice incendié à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Un édifice de quatre logements de la route Marie-Victorin a été la proie des flammes dimanche matin, à Sainte-Croix.

Arrestations et perquisitions à Saint-Édouard

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont arrêté quatre personnes, le 29 novembre, à Saint-Édouard dans une affaire liée aux stupéfiants.

Telus fait un don important à la Maison de la famille

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Telus a récemment terminé le branchement d’une 100e communauté à son réseau de fibre optique. Elle a souligné l’événement dans la MRC de Lotbinière en faisant un don de 15 000$ à la Maison de la Famille et en reliant gratuitement les locaux de l’organisme à son réseau.

Un nouvel indicatif dans la région

COMMUNICATION. À partir du 24 novembre, un nouvel indicatif régional commencera à faire son apparition dans tout le secteur de l’Est-du-Québec. Le 367 s’ajoutera donc au 418 et au 581.

L’itinérance existe dans Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Même si elle n’est pas visible, l’itinérance est une réalité bien vivante dans la MRC de Lotbinière. C’est ce qu’il a été possible d’apprendre, le 8 novembre, à l’occasion d’une activité organisée par le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) dans le cadre de la Journée pour l’élimination de la pauvreté.

Un résident de Sainte-Agathe candidat à L'amour est dans le pré

TÉLÉVISION. V a fait connaître les cinq agriculteurs qui tenteront de trouver l’amour lors de la septième saison de l’émission L’amour est dans le pré. Parmi eux, on retrouve Christian, un producteur laitier de Sainte-Agathe.

Grève de trois jours à la SAQ

CONSOMMATION. Le Syndicat des employés de magasin et de bureau de la Société des alcools du Québec (SEMB-SAQ) devrait déclencher une grève de trois jours à partir de vendredi.