Près de 2 000 personnes ont réussi leur évasion de la prison du Domaine du Radar. (Crédit photo : Gilles Boutin)

COURSE. Près de 2 000 prisonniers ont réussi à s’évader de la prison à sécurité maximale aménagée au Domaine du Radar pour la course Prison Break, le 4 août.

«C’est un succès, il a fait beau toute la journée et les gens sont contents. Les commentaires qu’on a eus sont excellents. Pour beaucoup, c’était une première et la première fois qu’ils faisaient une course à obstacles», s’est réjoui le vice-président de Just Run, Michel Rochon.

Aussi, dame nature était de la partie cette année. Elle a donné aux coureurs des conditions idéales pour réaliser le parcours, traverser les quelque 25 obstacles et déjouer les policiers qui tentaient de les arrêter.

«Même si c’est une course chronométrée, on n’a pas de podium, c’est vraiment pour s’amuser, sauf pour la classe élite. On veut de plus en plus un événement adapté pour monsieur et madame tout le monde», a poursuivi M. Rochon.

L’édition de cette année vient contraster avec celle de l’an dernier, a-t-il rappelé. Les organisateurs avaient dû interrompre la course. Des pluies diluviennes s’étaient abattues sur le site en milieu de journée. «Il y a eu un déluge incroyable qui a fait que les côtes étaient devenues des rivières. C’était hors de notre contrôle, c’était pour la sécurité des gens qu’on avait fait ça.»

Compétition

Bien que la course Prison Break s’adresse à tous les types de coureurs, la catégorie élite permet aux plus expérimentés de se dépasser sur le parcours. Ces derniers n’avaient pas à déjouer les policiers, mais seulement à franchir les 5 km ainsi que les 25 obstacles.

Chez les hommes, Benjamin Morin-Boucher (00 :34 :18), Damien Langlois-Verret (00 :36 :43) et Jocelyn Giguère (00 :37 :01) ont ravi les trois premières places. Chez les femmes, Jessica Couture (00 :44 :21), Courtney Conrad (00 :45 :51) et Karine Pépin (00 :46 :06) sont montées sur le podium.

Possibilités infinies

«Ce n’est jamais le même parcours, ni le même scénario. L’année passée c’était Alcatraz et cette année c’était Sécurité maximum. Nous sommes déjà en train de penser à la prochaine thématique. Il y a encore des souterrains qu’on n’a pas utilisés», a mentionné Michel Rochon.

Le mont Sainte-Marguerite offre un «terrain de jeu magnifique» aux organisateurs où les possibilités sont multiples. Par exemple, cette année, la course a commencé dans les souterrains et les participants devaient monter la montagne avant de la redescendre. L’an dernier, elle avait débuté au bunker, a illustré M. Rochon.

La course Prison Break sera de retour en 2019.

 

 

 

Les plus lus

Écurie détruite par les flammes

FAITS DIVERS. Les pompiers de Saint-Apollinaire ont été appelés à intervenir dans la nuit du 5 au 6 janvier pour un incendie qui s’est déclaré dans une écurie du rang Gaspé, à Saint-Apollinaire.

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Don de jouets à Aide alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Aide alimentaire Lotbinière a reçu un cadeau inattendu de Telus. L’entreprise a fait un don de plus de 100 cadeaux à offrir aux enfants de familles à faible de revenus de la MRC, le 16 décembre dernier.

Avertissement météorologique

MÉTÉO. Des avertissements météorologiques sont en vigueur dans presque toutes les régions du Québec.

Solugen s’installera dans Lotbinière

AGRICULTURE. Le traitement du lisier de porc représente un problème majeur pour les producteurs. L’entreprise lévisienne Solugen propose une solution technologique qui enraye ce problème. Lors de la COP 24, qui a eu lieu récemment en Pologne, elle a confirmé la mise en place d’une première vitrine technologique au printemps 2019, un investissement de 3 M$ et c’est dans une ferme de la MRC de Lotbi...

Emploi : l’une des meilleures croissances au Québec

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière est l’une des 10 MRC au Québec qui a connu la plus forte hausse de son nombre de travailleurs en 2017. Selon sa plus récente publication, qui fait état de l’évolution du marché du travail au Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) classe Lotbinière au cinquième rang sur 104 MRC, avec une croissance de 2 %.

Moins de collisions mortelles sur les routes

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) a publié, le 3 janvier, un bilan routier provisoire de l’année 2018. On peut y apprendre, entre autres, que le nombre de collisions mortelles survenues sur le réseau routier est en baisse. Les agents en ont comptabilisé 243 en 2017 par rapport à 235 en 2018.

Opération sécurité

SÉCURITÉ. Un barrage routier en plein mercredi après-midi est quelque chose de plutôt inusité. Pourtant, ceux qui se sont rendus à Saint-Agapit, le 12 décembre, en ont rencontré un. Cependant, ce n’était pas ceux qui avaient consommé drogue ou alcool qui étaient recherchés. Les autorités municipales voulaient attirer l’attention sur la problématique de sécurité à l’intersection de l’avenue Bergero...

Des jeunes de Saint-Agapit posent un beau geste pour Noël

COMMUNAUTÉ. Les enfants du service de garde de l’École l’Épervière de Saint-Agapit ont fait un don de 905 $ au Comité de bienfaisance de Saint-Agapit, le 14 décembre dernier. L’argent récolté lors d’un marché de Noël permettra à l’organisme de bonifier les paniers de nourriture qui seront remis aux familles dans le besoin.

Relais pour la vie : inscriptions ouvertes

COMMUNAUTÉ. La septième édition du Relais pour la vie dans Lotbinière aura lieu le 1er juin, au terrain des loisirs de Saint-Apollinaire. Le comité organisateur profite du temps des Fêtes pour lancer la période d’inscriptions.