L’exposition sur les origines de Félix Leclerc est accessible jusqu’au 2 septembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CHANSON. Les origines du monument de la chanson québécoise, Félix Leclerc, sont intimement liées à l’histoire de Leclercville. C’est ce qu’il est possible d’apprendre dans l’exposition Félix Leclerc et Leclercville une histoire de familles présentée jusqu’au 2 septembre au presbytère de Leclercville.

«Félix est en descendance directe du premier Leclerc qui s’est établi ici, en 1762», a expliqué l’une des conceptrices de l’exposition, Francine Lemay.

Accompagné dans son parcours par la musique du chansonnier, le visiteur pourra suivre une ligne du temps, composée de photos et de dessins d’époque, qui le fera remonter aux origines des familles Leclerc et Parrot.

Son père, Léonidas (Léo) Leclerc, et sa mère, Fabiola Parrot, sont nés à Leclercville et sont tous deux les descendants des pionniers qui ont contribué à l’essor du village. «Les Parrot, c’était plus le côté industriel et les Leclerc, c’était plus agricole», a poursuivi Mme Lemay.

En plus des photos, on retrouve également des copies de certains documents d’époque comme le journal tenu par la mère de Félix et des textes rédigés de la main du chansonnier. Le visiteur pourra aussi le découvrir d’une manière plus intime. L’original d’une lettre d’amour à la calligraphie soignée, écrite par un jeune Félix Leclerc, y est montré.

D’autre part, les concepteurs de l’exposition ont aussi retrouvé la trace de certaines anecdotes historiques qui ont été oubliées au fil des générations.

Mettre la main sur tous ces documents, ces informations et ces faits n’a pas été facile et a pris plusieurs mois, a relaté Mme Lemay. «Pour les proches, on a pu trouver dans la famille, mais dès qu’on se rend plus loin dans le temps, il faut aller dans les archives. Les photos de famille viennent des Leclerc et des Parrot. Malgré tout, il y en a qui ont été difficiles à retracer comme celle du père Richard, l’oncle de Léo.»

L’exposition sur les origines de Félix Leclerc s’inscrit dans l’exposition permanente sur les familles souches de Leclercville qui est, elle aussi, présentée au presbytère de Leclercville depuis 2014.

Félix Leclerc est décédé le 8 août 1988, à l’Île d’Orléans.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Écurie détruite par les flammes

FAITS DIVERS. Les pompiers de Saint-Apollinaire ont été appelés à intervenir dans la nuit du 5 au 6 janvier pour un incendie qui s’est déclaré dans une écurie du rang Gaspé, à Saint-Apollinaire.

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Don de jouets à Aide alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Aide alimentaire Lotbinière a reçu un cadeau inattendu de Telus. L’entreprise a fait un don de plus de 100 cadeaux à offrir aux enfants de familles à faible de revenus de la MRC, le 16 décembre dernier.

Avertissement météorologique

MÉTÉO. Des avertissements météorologiques sont en vigueur dans presque toutes les régions du Québec.

Solugen s’installera dans Lotbinière

AGRICULTURE. Le traitement du lisier de porc représente un problème majeur pour les producteurs. L’entreprise lévisienne Solugen propose une solution technologique qui enraye ce problème. Lors de la COP 24, qui a eu lieu récemment en Pologne, elle a confirmé la mise en place d’une première vitrine technologique au printemps 2019, un investissement de 3 M$ et c’est dans une ferme de la MRC de Lotbi...

Emploi : l’une des meilleures croissances au Québec

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière est l’une des 10 MRC au Québec qui a connu la plus forte hausse de son nombre de travailleurs en 2017. Selon sa plus récente publication, qui fait état de l’évolution du marché du travail au Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) classe Lotbinière au cinquième rang sur 104 MRC, avec une croissance de 2 %.

Moins de collisions mortelles sur les routes

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) a publié, le 3 janvier, un bilan routier provisoire de l’année 2018. On peut y apprendre, entre autres, que le nombre de collisions mortelles survenues sur le réseau routier est en baisse. Les agents en ont comptabilisé 243 en 2017 par rapport à 235 en 2018.

Opération sécurité

SÉCURITÉ. Un barrage routier en plein mercredi après-midi est quelque chose de plutôt inusité. Pourtant, ceux qui se sont rendus à Saint-Agapit, le 12 décembre, en ont rencontré un. Cependant, ce n’était pas ceux qui avaient consommé drogue ou alcool qui étaient recherchés. Les autorités municipales voulaient attirer l’attention sur la problématique de sécurité à l’intersection de l’avenue Bergero...

Des jeunes de Saint-Agapit posent un beau geste pour Noël

COMMUNAUTÉ. Les enfants du service de garde de l’École l’Épervière de Saint-Agapit ont fait un don de 905 $ au Comité de bienfaisance de Saint-Agapit, le 14 décembre dernier. L’argent récolté lors d’un marché de Noël permettra à l’organisme de bonifier les paniers de nourriture qui seront remis aux familles dans le besoin.

Relais pour la vie : inscriptions ouvertes

COMMUNAUTÉ. La septième édition du Relais pour la vie dans Lotbinière aura lieu le 1er juin, au terrain des loisirs de Saint-Apollinaire. Le comité organisateur profite du temps des Fêtes pour lancer la période d’inscriptions.