La sécurité des patients n’est pas compromise selon le CISSS. (Crédit photo : Archives)

INFRASTRUCTURES. Près du quart des CHSLD québécois sont en mauvais état, selon des chiffres rendus publics par Radio-Canada. En Chaudière-Appalaches ce sont 12% de ces établissements qui ont obtenu un indice d’état inadéquat ou critique. Deux d'entre eux se retrouvent dans la MRC de Lotbinière.

Ainsi, selon les données publiées par la Société d’État, le CHSLD de Saint-Apollinaire a reçu un indice d’état critique et celui de Sainte-Croix se retrouve avec un indice inadéquat. Au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches, on confirme l’information, mais on indique aussi que des travaux de mise à niveau sont planifiés et qu’en aucun cas, la santé des patients n’est compromise.

«Il importe de dire que peu importe les cotes qui sont mentionnées, les travaux urgents sont réalisés chaque année par les établissements de santé. Chez nous, la Direction des services techniques a un système de priorisation pour planifier les travaux à réaliser dans l’année afin de maintenir les lieux fonctionnels et sécuritaires pour tous. Quand un degré de vétusté est très élevé, on développe des projets à même les enveloppes dont nous disposons», a indiqué la porte-parole du CISSS, Mireille Gaudreau.

Le CHSLD de Sainte-Croix a reçu la cote D (mauvais), ce sont 375 000$ de travaux correctifs qui sont requis dans le bâtiment principal. Ils touchent les fenêtres (2019), le revêtement de plancher, la ventilation, la plomberie et l’électricité. «Ce sont des systèmes toujours fonctionnels, mais qui devraient être changés, car leur fin de vie utile est atteinte. Ça ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas. Les travaux seront réalisés à l’intérieur des deux prochaines années.»

Saint-Apollinaire a également obtenu la cote D, les chantiers toucheront l’électricité, le parement extérieur du bâtiment principal, la ventilation et la plomberie. Il en coûtera 260 000 $. L’ensemble de ces travaux sera aussi réalisé en 2019 et 2020.

Saint-Flavien est classé B (bon) et Saint-Sylvestre est classé C (satisfaisant). Bien qu’il n’y ait pas de travaux urgents qui soient requis, le CISSS surveille la situation de près, a assuré Mme Gaudreau.

 

 

Les plus lus

Un accident de travail mortel à Saint-Flavien

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, hier soir, à la suite d’une chute de la nacelle dans laquelle il prenait place. Les événements sont survenus vers 23h, dans une carrière du rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien.

Accident mortel à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, cette nuit, alors qu’il a fait une sortie de route sur l’avenue Bergeron, à Saint-Agapit.

Un redécoupage qui ne fait pas l’unanimité

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a annoncé ses couleurs, le 24 octobre, quant au choix du redécoupage des bassins à Saint-Apollinaire. La nouvelle école accueillera des élèves de la maternelle à la sixième année, à la grande déception de plusieurs parents.

Il protège Saint-Patrice depuis 40 ans

SOCIÉTÉ. Doyen du Service de sécurité incendie de Saint-Patrice, Yves Bilodeau a consacré 40 ans de sa vie à protéger les citoyens de sa municipalité. La longue et fructueuse carrière de celui qui occupe depuis 17 ans des fonctions de direction a été honorée par ses collègues le 7 octobre dernier, à l’occasion du Rallye des pompiers.

Voleurs d’essence recherchés

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur une dizaine de vols d’essence commis dans la MRC de Lotbinière.

Accompagner les autres pendant 25 ans

COMMUNAUTÉ. Depuis 25 ans, l’Oasis Lotbinière apporte son support et son aide aux personnes vivant avec une problématique de santé mentale. L’organisme a souligné, le 5 octobre, son quart de siècle à agir dans la collectivité.

Sam Breton sélectionné aux Olivier

HUMOUR. L’Association des professionnels de l’industrie de l’humour a dévoilé, le 22 octobre, les artistes nommés au 20e gala des Olivier. L’humoriste Sam Breton reçoit sa première nomination en carrière dans la catégorie Découverte de l’année.

L’Halloween c’est du sérieux

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

Les fûts coulent à Saint-Flavien

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la microbrasserie La Boîte à Malt, Steve Castonguay et René Bilodeau, ont officiellement inauguré leur nouvelle usine de production et leur salon de dégustation de la rue des Érables, à Saint-Flavien, les 19 et 20 octobre.

Simulation de sauvetage à Saint-Antoine

FAITS DIVERS. La Garde côtière canadienne (GCC) et le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly ont préparé une opération qui n’est pas passée inaperçue, le 14 octobre dernier. Ils ont mis en scène un sauvetage par hélicoptère.