La maison Legendre sera démolie. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

«C’est la décision à laquelle je m’attendais», a lancé Yvon Hamel, heureux du dénouement. Ce dernier a rappelé que la résidence n’était plus assurable en raison de l’important danger qu’elle représentait. D’ailleurs, il avait signifié qu’il mettrait la municipalité en demeure si le permis lui était refusé.

«Attendu que le comité de démolition a reçu et considéré plusieurs oppositions écrites concernant la démolition de cet immeuble; […] Attendu que cet immeuble est dans un état tel qu’il peut mettre en danger des personnes; […] Le comité en vient à la conclusion que la demande de permis pour la démolition est accepté [sic] aux conditions suivantes», peut-on lire dans le rapport.

Le comité a rendu sa décision après avoir analysé les commentaires contenus dans 20 lettres et tenu une séance publique, le 3 juillet dernier où les opposants et ceux qui étaient en faveur ont fait entendre leurs arguments. Les opposants mentionnaient, entre autres, qu’il était encore possible de récupérer certaines parties de la maison, de la démonter pièce sur pièce et de la reconstruire ailleurs.

«Ce qui est souhaitable, c’est de récupérer ce qui peut l’être et de s’assurer de remonter le tout à un autre endroit. Elle ne perdra pas son âme à 100 % et on lui redonnera une nouvelle vie», avait fait valoir la présidente de la Société patrimoine et histoire des Seigneuries de Lotbinière, Sylvie Bernard.

Conditions

Le permis de démolition a été accordé sous certaines conditions. Certaines définissent les dates de début et de fin des travaux, d’autres la date de fin des travaux d’aménagement paysager. On peut aussi y lire les modalités dans lesquelles les travaux devront être effectués.

«Les fenêtres et portes devront d’abord être retirés [sic] de l’immeuble. Les murs de l’immeuble pourront par la suite être abattus de façon à permettre de récupérer certains éléments de l’immeuble. Le propriétaire et sa famille pourront récupérer les éléments de l’immeuble. Par la suite, les éléments restants pourront être récupérés par monsieur Yvon Legendre, ainsi que par monsieur Michel Martel, en collaboration avec le propriétaire.»

Yvon Hamel a confirmé qu’il allait récupérer tous les éléments qui pourront l’être. «Quand j’ai fait ma demande, je leur ai dit que je ferais ça avec mes trois gendres, lentement pour abîmer le moins de choses possible et préserver ce qui peut l’être.»

Du même souffle, il a confirmé qu’il ne travaillerait pas avec le comité local de sauvegarde de la maison. Le lien de confiance a été brisé en 2014, a-t-il rappelé le 3 juillet, lorsque des membres ont fait des interventions sur la résidence, en l’absence des propriétaires et sans assurances.

Lorsque la démolition sera complétée, le terrain sera nivelé et reverdi, comme indiqué. «Ce ne sera pas pour bâtir des condos ou pour construire une maison, a-t-il assuré. […] Michel Martel a dit qu’il y avait un saule âgé de 150 à 200 ans et un érable qui a au moins 100 ans. Je vais y faire attention, je veux les garder.»

 

 

Les plus lus

Berger à la tête des Mercenaires

Via sa page Facebook, les Mercenaires de Lotbinière ont annoncé, le 31 août, que David Berger (sur la 1re photo) sera leur entraîneur-chef lors de la saison 2018-2019, leur première dans la Ligue de hockey Côte-Sud (LHCS).

Plusieurs suggestions pour le développement de Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Nouveau pilote chez le Model

HOCKEY. Entraîneur-adjoint avec le Model de Lotbinière l’an dernier, Jean-Philippe Marcoux-Tortillet est le nouvel entraîneur-chef de la formation lotbiniéroise évoluant dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches. Il succède à Luc Labrecque, qui a décidé de se concentrer uniquement sur ses tâches de directeur général du Model.

Les Toros champions de la LBCRQ

BASEBALL. Les Toros Atome B2 de Lotbinière ont remporté le championnat de la Ligue de baseball de compétition de la région de Québec (LBCRQ), le samedi 25 août dernier.

Augmentation de l’aide financière pour la piste cyclable

Le gouvernement a confirmé qu’il bonifiait d’un peu plus de 1 M$ l’aide qu’il accorderait à 10 projets inscrits au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

Beaudet veut une assurance dentaire universelle

POLITIQUE. Le 20 août, par voie de communiqué, le candidat de Québec solidaire dans la circonscription Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, a défendu l’une des promesses électorales de sa formation politique, celle de vouloir mettre en place une assurance dentaire publique et universelle.

Débat des candidats à venir

POLITIQUE. Les candidats des quatre principaux partis à la prochaine élection débattront des enjeux de Lotbinière-Frontenac lors d’un débat qui aura lieu le 11 septembre, à 18h30, au Complexe des Seigneuries.

Philippe Couillard et Pierre-Luc Daigle en visite à Saint-Agapit

C’est dans la foulée des débuts de la campagne électorale que l’autobus du Parti libéral du Québec (PLQ) s’est arrêté, le 28 août, à Saint-Agapit. Avec à son bord Philippe Couillard, premier ministre sortant du Québec, et Pierre-Luc Daigle, candidat libéral dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac, le véhicule des libéraux a fait halte au campus de Lotbinière, affilié au Cégep de Thetford, ...

Yohann Beaulieu, la jeunesse chez les péquistes

Entre ses cours à temps plein au Cégep de Thetford et son travail de cuisinier à la Pizzeria du Boulevard, Yohann Beaulieu, 18 ans, s’est lancé un nouveau défi, celui de participer à la campagne électorale à titre de candidat péquiste dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac.

Le quai de Leclercville revampé

RÉNOVATION. C’est à la suite de travaux de réfection totalisant plus de 210 000 $ qu’a eu lieu, le 17 août, l’inauguration officielle du quai de Leclercville. En plus de Jacques Gourde, député fédéral, Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, et Marcel Richard, maire de Leclercville, une soixantaine de résidents de l’endroit se sont déplacés pour l’occasion.