Les secteurs touchés par les changements sont surlignés en jaune. (Crédit photo : Municipalité de Saint-Apollinaire)

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

«C’est à l’initiative de la municipalité, a confirmé la directrice du service de l’urbanisme, Cathy Bergeron. On travaillait dans ce secteur avec un autre promoteur. L’arrivée de l’école a fait que certaines vocations ont changé, entre autres, les patrons de rues, les largeurs de rues et une prévision de trottoir. Donc, on a aussi parlé de modifier quelques usages.»

La municipalité veut «tenter de limiter l’accès à la malbouffe», a poursuivi Mme Bergeron. Ainsi, les usages pour les zones 138C, 163C et 196C (voir carte) ont été revus.

Concrètement, la municipalité interdit maintenant l’implantation de dépanneurs, de stations-service et de restaurants sur une large bande de terrain, adjacente à la route 273 et située face à l’école, de place de la Belle-Rive aux limites sud de la municipalité. Actuellement, ces espaces sont boisés et non développés ou comptent quelques résidences.

Une autre lisière de terrain, couvrant un secteur s’étendant de la rue des Lilas à la rue des Vignes, est également visée par la modification de réglementation. Les commerces qui y sont déjà établis ne sont pas touchés par ces changements.

«Il y a quand même un chapitre sur la gestion des droits acquis. S’il y a un usage qui est implanté légalement, à travers le temps avec permis, même si l'on change le zonage, il [le commerçant] bénéficie de droits», a rappelé Mme Bergeron.

Autre école

Cette question ne s’est pas posée du côté de l’École des Quatre-Vents. Cela s’explique par les «nombreuses zones résidentielles autour de l’école. Il n’y a pas de terrain vacant à développer», a spécifié Mme Bergeron.

Actuellement, la plupart des établissements de restauration rapide de Saint-Apollinaire sont situés à proximité de l’autoroute 20.

Politique de la Commission scolaire

«Nous accueillons cette initiative de la municipalité avec satisfaction, elle peut contribuer à favoriser de bonnes habitudes alimentaires», a mentionné la porte-parole de la Commission scolaire des Navigateurs, Louise Boisvert.

Sans avoir de politique particulière sur la question, la CSDN, à l’intérieur de ses établissements, suit les lignes directrices énumérées dans sa Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif.

«La commission scolaire reconnaît que l’environnement dans lequel vivent les jeunes et les adultes, dont le milieu scolaire, joue un rôle important dans l’adoption et le maintien de saines habitudes de vie», peut-on y lire.

La politique explique également qu’une «approche globale et concertée, comprenant des interventions à court, moyen et long terme, tant su niveau de l’élève, jeune ou adulte, des membres du personnel, des établissements, de la famille et de la communauté, est une condition gagnante pour favoriser l’adoption de saines habitudes de vie».

 

 

 

Les plus lus

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.

Saint-Apollinaire veut restreindre l’accès à la malbouffe

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

Incitatif au covoiturage

TRANSPORT. Conscient que la mobilité durable est un enjeu qui touche de plus en plus la population, le Conseil régional de l’environnement de la Chaudière-Appalaches (CRECA) est sur le point de déployer l’initiative Embarque Chaudière-Appalaches!. D’ici la fin de l’été, une plateforme Internet ainsi que 250 cases de stationnement incitatif pour le covoiturage seront déployées dans toute la ...

Attention aux tortues

ENVIRONNEMENT. L’arrivée du printemps permet au Bureau d’écologie appliquée (BEA) de reprendre ses activités de dénombrement et de préservation de la tortue des bois. L’espèce est présente dans la MRC de Lotbinière, dans le bassin versant de la rivière du Chêne.

Gala JeunExcellence : finalistes dévoilés

SOCIÉTÉ. Le Carrefour jeunesse emploi (CJE) de Lotbinière a dévoilé, le 1er mai, la liste des 24 finalistes du septième Gala JeunExcellence. L’événement qui souligne l’excellence des jeunes de 16 à 35 ans dans leur domaine respectif aura lieu le 24 mai, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

La ministre Blais inaugure l’agrandissement du Manoir le Beau Rivage

SOCIÉTÉ. L'agrandissement du Manoir le Beau Rivage a été achevé en décembre dernier. Ce nouveau pavillon, érigé au coût de 2 M$, a été inauguré officiellement le 17 mai en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Pas de gaz de schiste dans Lotbinière dit le ministre Julien

ENVIRONNEMENT. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a fermé la porte, le 2 mai, à l’exploitation des gaz de schiste et à la fracturation hydraulique, notamment dans Lotbinière.