(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière va se pencher, au cours du prochain mois, sur la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique. C’est ce qu’a confirmé le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, lors de la séance du 10 avril.

Le texte a été déposé une première fois en septembre. Des représentants du groupe de citoyens qui appuient la démarche sont revenus à la charge en mars et ont de nouveau interpellé les élus. «Nous voulons prendre le temps de bien faire [les choses]. On veut que la déclaration soit aux couleurs de Lotbinière. On ne veut pas juste une déclaration qui est sortie comme ça. On veut l’adapter à chez nous», leur a indiqué M. Côté.

Le conseil des maires présentera une nouvelle proposition à la population lors de sa prochaine séance, en mai.

«C’est clair que ce soir on ne met pas de côté ce que vous avez déposé. Au contraire, on va s’en servir pour s’alimenter, pour la coller à la réalité de Lotbinière. […] On veut que les citoyens y adhèrent aussi. On veut avoir quelque chose qui est sensé, qui est mesurable et on est déjà en route vers ça avec la planification stratégique», a poursuivi M. Côté qui explique qu’elle se base sur les principes du développement durable.

Déclaration

Le texte mentionne notamment que la crise climatique menace la sécurité économique, la santé humaine, la sécurité alimentaire, la sécurité environnementale ainsi que la sécurité nationale et internationale.

«Parce que l’ONU reconnaît que le changement climatique implique que tous les pays doivent de toute urgence se dégager des énergies fossiles et qu’il est trop tard pour une transition graduelle, cet état d’urgence climatique doit être déclaré et mis en marche sans délai et sans restriction, ce qui signifie stopper de toute urgence l’utilisation d’énergies fossiles tout en mettant immédiatement en marche un plan de transformation social, économique et énergétique. […] Afin d’éviter un bouleversement climatique abrupt et irréversible et ses conséquences catastrophiques, l’état d’urgence climatique doit être reconnu maintenant», peut-on lire dans le texte.

Les auteurs mentionnent que tous les indicateurs scientifiques «montrent que nous sommes en crise climatique». La plus importante répercussion, selon eux, est un bouleversement climatique qui menace la civilisation et la vie.

 

Les plus lus

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Un petit geste qui fait du bien

COMMUNAUTÉ. Élodie Fortin, 6 ans et demi et sa sœur Maély, qui aura bientôt 5 ans, ont fait preuve d’une grande générosité le 29 juin dernier. Les fillettes de Saint-Narcisse ont fait un don de cheveux à la Fondation DonEspoir Cancer.

Retrouver un peu de forêt en ville

ENVIRONNEMENT. Saint-Agapit a complété récemment l’agrandissement et la mise en valeur du Sentier de la rivière Noire. Les travaux évalués à plus de 50 000 $ ont permis à la municipalité d’aménager 1,5 km de sentier pédestre en milieu boisé et en bordure du cours d’eau.

De gros véhicules attendus à Saint-Agapit

ÉVÉNEMENT. Entre 50 et 60 véhicules, tracteurs et camions semi-remorques modifiés, sont attendus à Saint-Agapit, le 6 juillet. Les terrains derrière l’aréna seront pris d’assaut par la compétition de tire de tracteur.

La saison touristique est lancée

SOCIÉTÉ. Tourisme Lotbinière a lancé la saison touristique 2019 le 19 juin dernier au Domaine de l’Oie Toquée de Saint-Agapit.

La saison des petits fruits est commencée

AGRICULTURE. Signe que l’été s’est finalement installé, l’UPA de Chaudière-Appalaches a procédé au lancement officiel de la saison des petits fruits, le 27 juin.