(Crédit photo : Archives)

SANTÉ. Au Québec, entre le 10 décembre 2015 et le 31 janvier 2018, 1 632 personnes ont bénéficié de l’aide médicale à mourir (AMM), dont 110 dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Sur le territoire Alphonse-Desjardins du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches, entre le 31 mars 2018 et le 25 janvier 2019, 38 demandes d’AMM ont été formulées. De ce nombre, 33 ont été administrées et cinq ne l'ont pas été. Le CISSS l’explique par la perte d’aptitude des patients ou au décès avant l’administration.

Par ailleurs, toujours pendant cette période, le CISSS a autorisé l’utilisation de la sédation palliative en continu pour 16 malades.

Les personnes qui ont requis ces soins de fin de vie étaient principalement atteintes de cancer. Dans quelques cas, elles souffraient d’une maladie neurodégénérative ou d’une maladie chronique en phase terminale.

Rapport provincial

La Commission sur les soins de fin de vie a rendu public, le 3 avril dernier, son Rapport sur la situation sur les soins de fin de vie au Québec.

Le document trace un portrait de l’administration des soins de fin de vie depuis l’adoption de la Loi concernant les soins de fin de vie. Selon le compte-rendu, le nombre d’AMM administrée est en augmentation depuis décembre 2015 et est dix fois plus élevé que les prévisions qui avaient été faites. Toutefois, cela représente à peine plus de 1% de tous les décès au Québec.

Des 110 personnes qui ont reçu l’AMM en Chaudière-Appalaches, 108 étaient sous la responsabilité du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches. Elle a été principalement donnée en centre hospitalier (71), à domicile (25) et en CHSLD (14). S'ajoutent 22 demandes déposées qui ont été refusées ou non administrées.

Le rapport faisait également état des autres mesures encadrées par la Loi. Ainsi, les malades peuvent bénéficier de soins palliatifs de fin de vie. Dans la région, entre le 10 décembre 2015 et le 31 mars 2018, près de 6 300 personnes en ont profité.

De plus, dans les cas de grandes souffrances, les médecins peuvent aussi prescrire une médication qui gardera la personne inconsciente jusqu’à son décès. Il s’agit de la sédation palliative continue. En Chaudière-Appalaches, 116 personnes l’ont reçue.

Disposition méconnue

Dans son analyse, la Commission des soins de vie note que les directives médicales anticipées (DMA) sont plutôt méconnues de la population. Au Québec, à peine 0,5 % des adultes se sont inscrits au registre, soit 29 774 personnes. En Chaudière-Appalaches, on en compte 1 759.

Selon le ministère de la Santé, «les DMA consistent en un écrit par lequel une personne majeure et habile à autoriser à des soins indique à l’avance lesquels elle accepte ou refuse de recevoir dans le cas où elle deviendrait inapte à consentir dans des situations cliniques précises.»

 

 

Les plus lus

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Un petit geste qui fait du bien

COMMUNAUTÉ. Élodie Fortin, 6 ans et demi et sa sœur Maély, qui aura bientôt 5 ans, ont fait preuve d’une grande générosité le 29 juin dernier. Les fillettes de Saint-Narcisse ont fait un don de cheveux à la Fondation DonEspoir Cancer.

Retrouver un peu de forêt en ville

ENVIRONNEMENT. Saint-Agapit a complété récemment l’agrandissement et la mise en valeur du Sentier de la rivière Noire. Les travaux évalués à plus de 50 000 $ ont permis à la municipalité d’aménager 1,5 km de sentier pédestre en milieu boisé et en bordure du cours d’eau.

De gros véhicules attendus à Saint-Agapit

ÉVÉNEMENT. Entre 50 et 60 véhicules, tracteurs et camions semi-remorques modifiés, sont attendus à Saint-Agapit, le 6 juillet. Les terrains derrière l’aréna seront pris d’assaut par la compétition de tire de tracteur.

La saison touristique est lancée

SOCIÉTÉ. Tourisme Lotbinière a lancé la saison touristique 2019 le 19 juin dernier au Domaine de l’Oie Toquée de Saint-Agapit.

La saison des petits fruits est commencée

AGRICULTURE. Signe que l’été s’est finalement installé, l’UPA de Chaudière-Appalaches a procédé au lancement officiel de la saison des petits fruits, le 27 juin.