Micheline Côté, en compagnie du médecin qui la suit au Mexique, le Dr Carlos Bautista. (Crédit photo : Courtoisie)

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelques années supplémentaires.

«Ce que je veux, c’est ajouter des années à ma vie. Au Québec, on n’avait rien à m’offrir [que des soins palliatifs]. […] Peu importe le temps que ça me donnera, je vais le prendre.»

Ce sont des douleurs articulaires qui ont poussé Micheline Côté à consulter un médecin en mars 2017. C’est là que sa vie a de nouveau basculé. Après avoir passé plusieurs examens, on lui diagnostique un cancer du poumon métastatique de stade 4. S’en suit l’ablation de la partie cancéreuse et une hystérectomie. Plus tard, des métastases ont fait leur apparition au foie et à la colonne vertébrale. Un marathon de traitements, composé de chirurgie, de radiochirurgie et de chimiothérapie a suivi.

Après quelques mois de répits, de nouveaux tests montrent d’autres métastases aux os, à l’abdomen, encore au foie et aux poumons. Le pronostic était sombre. Le diagnostic tombé en octobre 2018 ne lui donnait probablement qu’un seul Noël à vivre.

Pourtant, quelque chose en elle lui disait que tout n’était pas fini. «Ça ne cadrait pas du tout dans ma tête. J’étais déjà passée par là et c’était plus fort que les étapes du deuil. J’avais espoir que je pouvais ajouter quelques années à ma vie.»

Le Mexique

Pour Micheline Côté, la chimiothérapie à grande dose n’était plus une option. Son cœur n’aurait pas tenu, explique-t-elle. Elle l’a donc refusée. Mais, il lui fallait autre chose. «Je joue ma dernière carte. J’ai confiance que je vais gagner!»

Avec l’aide de sa naturopathe, elle s’est mise à la recherche des cliniques qui pouvaient offrir des soins alternatifs, moins invasifs et plus naturels. Elle a trouvé ce qu’elle cherchait au Mexique.

Depuis le début de ses traitements, le 17 février, celle qui habite maintenant Stanstead, dans les Cantons-de-l’Est, voit sa condition s’améliorer. «Si je me fie à ma sœur qui est avec moi, je vais mieux. Avant, j’avais de la difficulté à me déplacer. Aujourd'hui, je peux m’assoir. Je sens que j’ai plus d’énergie et que je suis plus forte.»

Ce ne sera qu’à son retour au Québec qu’elle saura si les traitements ont réussi. Seul un TEP-scan lui permettra d’avoir l’heure juste. Elle pourrait en passer un au Mexique, mais elle préfère garder l’argent pour ses traitements qui devraient bientôt être complétés. Mme Côté espère être de retour à la fin du mois, au début de mai, tout au plus.

Des rêves

Micheline Côté porte aussi des rêves qu’elle souhaite concrétiser, de petits plaisirs de la vie qu’elle aimerait retrouver. Elle veut continuer à travailler, à voyager, à peaufiner un scénario de film basé sur son histoire qu’elle a écrit il y a plusieurs années ainsi qu’avoir un chien.

L’espoir de rémission, elle le trouve dans la guérison de Peggie Sue Roberts, une Américaine diagnostiquée avec un cancer de stade 4. «Elle est arrivée à la clinique avec 22 tumeurs. Moi, je n’en avais que sept. Après sa sortie du centre, elle a vécu 12 ans et nous a quittés le 22 mars, à l’âge de 70 ans.»

Tous ces traitements ont un coût. Jusqu’à présent, Micheline Côté a dépensé plus de 55 000 $ en frais médicaux. Toutefois, cette dernière a besoin d’aide pour les poursuivre et sollicite la générosité de la population pour la soutenir dans son combat.

Pour faire un don : https://www.gofundme.com/immunity-therapy-center-mexico

 

 

 

Les plus lus

Près de 500 amateurs de VR se réuniront à Sainte-Croix

SOCIÉTÉ. Sainte-Croix sera l’hôte d’un grand rassemblement d’amateurs de véhicules récréatif (VR) les 31 mai, 1er et 2 juin prochains. Plus de 500 personnes et 250 VR sont attendus au parc Jean-Guy-Fournier et au Centre sportif et culturel dans le cadre d’une activité organisée par le groupe Facebook En VR pour pas cher.

Laurier-Station prête à faire face aux urgences

SÉCURITÉ. Laurier-Station s’est dotée d’une application lui permettant d’alerter rapidement sa population en cas de désastres ou de situation d’urgence. La municipalité, qui est la première au Québec à avoir déployé la version citoyenne de la plateforme IDSIDE-Écho, l’a présentée officiellement le 22 mai.

Jack Dupuis au Mondial des métiers

SOCIÉTÉ. Après un long processus de sélection qui a débuté il y a trois ans, Jack Dupuis de Val-Alain a eu la confirmation, le 30 mai dernier, qu'il ira représenter le Canada lors du 45e Mondial des métiers. La compétition se aura lieu à Kazan, en Russie, du 22 au 27 août.

Une aide qui est la bienvenue

COMMUNAUTÉ. Des représentants de l’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) étaient de passage à Laurier-Station, le 30 mai, dans le cadre de la 4e édition de la mission D’une oreille à l’autre.

Pierre Bergeron veut apprendre à lire aux bébés

ÉDUCATION. Apprendre à lire peut facilement devenir un jeu pour les tout-petits. Du moins, c’est ce que croit l’auteur Pierre Bergeron qui s’est lancé dans un ambitieux projet. Il souhaite faire de la MRC de Lotbinière un leader de l’apprentissage de la lecture chez les enfants de 0 à 5 ans.

L’école commencera plus tôt en septembre

ÉDUCATION. Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Le Cégep honore ses finissants

ÉDUCATION. Le Cégep de Thetford a honoré les 32 finissants de son campus de Lotbinière le 23 mai lors d’une cérémonie tenue au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Un appel à la bientraitance des aînés

COMMUNAUTÉ. La Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées donnera l’occasion au travailleur de milieu, Daniel Simard, de faire de la sensibilisation sur la question.

La jeunesse en vedette

SOCIÉTÉ. Les jeunes de la MRC de Lotbinière ont été mis à l’avant-scène à l’occasion du 7e Gala JeunExcellence qui s’est tenu le 24 mai, à Saint-Agapit. Les accomplissements et la persévérance des jeunes de 16 à 35 ans de tous les coins de la MRC de Lotbinière ont été mis en vedette devant les quelque 175 personnes présentes.

Les visiteurs aux rendez-vous de la Fête des oiseaux et des arbres

ENVIRONNEMENT. Les visiteurs ont répondu présents pour la quatrième Fête des oiseaux et des arbres. L’événement a eu lieu le 1er juin dernier au Domaine Joly-De Lotbinière.