La Ressourcerie revalorise pratiquement tout ce qu’elle reçoit. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Afin de démystifier sa mission auprès de la population, La Ressourcerie de Lotbinière a tenu une journée porte ouverte le 25 janvier, dans ses locaux de Laurier-Station.

Pendant la journée, les curieux ont pu visiter la boutique, mais aussi ses coulisses et en apprendre plus sur le processus de tri qui mène un don sur les tablettes, au recyclage ou au site d’enfouissement.

«Il n’y a pas seulement ce qu’il y a en boutique. On a un dessous, une vie quotidienne. Il y a des personnes avec des limitations qui s'affairent chez nous. […] Ils vont vraiment regarder des gens au travail et de quelle façon on procède. Quelques fois, ils voient quelque chose dans le bac, à l’entrée, et ils nous demandent quand ce sera en magasin. Ils vont pouvoir comprendre pourquoi on leur dit qu’on ne le sait pas», a spécifié, la gérante de La Ressourcerie, Lucie Jacques.

La Ressourcerie récupère pratiquement tout ce qu’elle reçoit, des vêtements aux meubles en passant par les livres, les jeux, la vaisselle et les articles de sports. Malgré tout, Mme Jacques estime que les vêtements représentent de 85 % à 90 % de l’ensemble des dons.

Augmentation

Tout ce qui arrive à La Ressourcerie est pesé et trié. Les responsables peuvent avoir une idée plus précise de l’évolution de la quantité d’objets reçus d’une année à l’autre. Lucie Jacques a d’ailleurs constaté une hausse au fils des ans.

Ainsi, en 2017-2018, l’organisme a recueilli 353 283 livres de dons. De ce nombre, plus de 44% a été revalorisé et placé dans les rayons. Le carton, le métal et les autres matières recyclables sont envoyés à la récupération, ce qui représentait 47,03% de ce qui a été reçu. Le reste, soit moins de 10 %, est redirigé vers le site d’enfouissement.

L’année précédente, La Ressourcerie avait traité 260 770, 33 livres, en a remis 42 % sur les tablettes, recyclé 47 % et jeté un peu plus de 9%.

La gérante voit d’un bon œil cette progression. «Il y a peut-être plus de nouveaux arrivants. Pour les clients, de constater que leurs dons se rendent en magasin et qu’ils n’ont pas fait ça pour rien, ça peut aussi donner un coup de pouce. […] Je suis persuadée qu’il y a également une plus grande conscience sociale.»

Contrairement à d’autres services d’entraide, La Ressourcerie ne jette pratiquement rien. «Nous avons un peu plus d’espace. Donc, il y a des choses qu’on se risque à mettre en magasin. On se dit toujours qu’il y a peut-être quelqu’un qui en a besoin», a expliqué Mme Jacques.

Vols

Pendant la période des Fêtes, certains services d’entraide de la région de Québec ont dénoncé les vols dont ils font l’objet. Lucie Jacques confirme que ce phénomène n’est pas propre à la Capitale et à ses environs.

«Quelques fois, on se fait défoncer les cadenas de nos cloches de dons. On arrive et la porte est grande ouverte. Il n’y a plus rien. […] Tout ça, c’est hors de notre contrôle», s’est-elle désolée. Toutefois, elle estime que cela ne représente qu’une petite fraction de tout ce qui est remis à l’organisme.

 

 

Lucie Jacques entourée d’une partie du personnel.

(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

 

Les plus lus

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Un petit geste qui fait du bien

COMMUNAUTÉ. Élodie Fortin, 6 ans et demi et sa sœur Maély, qui aura bientôt 5 ans, ont fait preuve d’une grande générosité le 29 juin dernier. Les fillettes de Saint-Narcisse ont fait un don de cheveux à la Fondation DonEspoir Cancer.

De gros véhicules attendus à Saint-Agapit

ÉVÉNEMENT. Entre 50 et 60 véhicules, tracteurs et camions semi-remorques modifiés, sont attendus à Saint-Agapit, le 6 juillet. Les terrains derrière l’aréna seront pris d’assaut par la compétition de tire de tracteur.

Retrouver un peu de forêt en ville

ENVIRONNEMENT. Saint-Agapit a complété récemment l’agrandissement et la mise en valeur du Sentier de la rivière Noire. Les travaux évalués à plus de 50 000 $ ont permis à la municipalité d’aménager 1,5 km de sentier pédestre en milieu boisé et en bordure du cours d’eau.

La saison touristique est lancée

SOCIÉTÉ. Tourisme Lotbinière a lancé la saison touristique 2019 le 19 juin dernier au Domaine de l’Oie Toquée de Saint-Agapit.

Une cour à l’image des jeunes

SOCIÉTÉ. Après deux ans et demi de travail acharné, les membres du Comité de la cour de l’École la Clé d’Or vont voir leurs efforts récompensés. D’ici quelques semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) lancera les appels d’offres pour la réalisation du réaménagement complet de la cour de l’école, un projet de 75 000 $.