La berce du Caucase est une plante toxique. (Crédit photo : Archives)

ENVIRONNEMENT. L’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne a tracé le bilan local de la première année du projet Offensive régionale de la lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. Sur le territoire couvert par l’OBV, 14 colonies de berces du Caucase ont été repérées et supprimées pendant l’été 2018.

En tout, plus d’un millier de plants ont été éliminés des milieux naturels et urbains du secteur. Ces signalements ont aussi permis à l’OBV du Chêne d’identifier de nouvelles colonies où a proliféré le végétal. L’éradication s’est faite de façon manuelle, dans de rares cas, l’OBV a dû faire appel à des moyens chimiques.

L’organisme a également mis en œuvre des techniques de suppression et de contrôle pour empêcher la propagation de la plante indésirable.

Les équipes étaient déjà sur le terrain au début du mois de juin pour valider les différents signalements reçus, pour sensibiliser la population et les intervenants municipaux au danger que représente l’espèce. En tout, ces activités ont eu lieu dans une vingtaine de localités.

L’OBV du Chêne poursuivra son travail à l’été 2019 puisqu’il reste des endroits encore inconnus des intervenants. De plus, l’organisme assurera un suivi des sites précédemment identifiés afin que les graines ne se dispersent pas davantage.

En Chaudière-Appalaches, le Conseil de bassin versant de la rivière Chaudière avait déjà tracé le bilan de cette première année. En tout, 70 colonies ont été répertoriées.

Plante toxique

La sève de la berce du Caucase est liquide et contient des toxines activées par la lumière qui rendent la peau très sensible au soleil. Elle est incolore et inodore. Une exposition à la lumière peut causer des brûlures à la peau après être entrée en contact avec la sève.

La plante peut mesurer de deux à cinq mètres de hauteur, ses feuilles peuvent atteindre 1,5 mètre de largeur et trois mètres de longueur. Les fleurs blanches poussent sur une tige formant des ensembles en forme d’ombrelles. Ces dernières peuvent avoir un diamètre de 25 à 50 cm. 

 

 

Les plus lus

Virage à 180 degrés pour l’Expo de Lotbinière

AGRICULTURE. Le nouveau directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, veut redonner ses lettres de noblesse à l’Expo de Lotbinière. Pour la 49e édition, il a revisité la formule afin que la population se réapproprie l’événement.

La table de concertation sur le climat lancée

ENVIRONNEMENT. Les représentants d’une vingtaine d'organismes et groupes citoyens de la MRC de Lotbinière se sont réunis, le 7 avril, à Saint-Apollinaire, pour le lancement de la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Le forum Demain Lotbinière récompensé

ENVIRONNEMENT. Le forum Demain Lotbinière a reçu, le 14 mars dernier, un prix à l’occasion du sixième gala des prix GRAMiE’s de l’environnement. L’événement qui a eu lieu du 25 au 27 octobre a reçu le prix de la catégorie Influence.

Persévérance scolaire récompensée

ÉDUCATION. Trois étudiants du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CEAN) de Sainte-Croix ont vu leurs efforts récompensés par l’escouade de la persévérance scolaire, le 26 mars dernier.

Micheline Côté a la soif de vivre

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelqu...

Population : la plus forte croissance de la région

SOCIÉTÉ. Le fait est connu, la population de la MRC de Lotbinière est en constante croissance depuis au moins 10 ans. Avec un taux d’accroissement annuel moyen de 15 pour 1 000, entre 2016 et 2018, la MRC affiche la plus forte croissance de la région, selon la plus récente publication de l’Institut de la statistique du Québec, Coup d’œil sociodémographique, numéro 69 La population des régions admi...

Ça marche Doc ! s’arrête à Sainte-Croix

SANTÉ. L’initiative Ça marche Doc ! sera de passage à Sainte-Croix, le 6 avril. Pour ce second rendez-vous dans la MRC de Lotbinière, les citoyens de la région sont invités à se réunir au Pavillon de services de la municipalité, à 10h, pour prendre le départ de la marche.

Un mandat qui soulève des inquiétudes

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour...

Pas de temps supplémentaire le 8 avril

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Des bourses pour quatre agriculteurs de la région

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a remis les bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole partagées entre 39 jeunes agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 12 mars dernier.