Le propriétaire du Domaine du Radar, Richard St-Laurent. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la concrétisation de son projet évalué à 4,5 M$.

Le programme est chargé pour le promoteur. D’ici 2021, au plus tard, on retrouvera une piste de luge sur rail accessible pendant toute l’année, un spectacle multimédia immersif inspiré du passé militaire de l’endroit et un espace muséal. «Ça va être incroyable comme activité [la luge]. On a aussi une base militaire avec un côté mythique. Il faut faire connaître ça à la population», a raconté Richard St-Laurent.

L’ancienne piscine sera remplie et transformée en salle de réception de 250 places. Le bord du lac sera réaménagé afin de bonifier l’expérience de baignade.

«Ce projet met en valeur une partie de notre histoire en Chaudière-Appalaches, celle d’une base militaire importante. Il s’agit de la dernière base de radar au Québec encore debout et accessible au public», a mentionné la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Ève Proulx.

Luge sur rail

L’un des gros morceaux du projet est l’installation d’un circuit de luge sur rail, qui sera accessible en été et en hiver.

Richard St-Laurent a signé une entente d’exclusivité avec l’entreprise autrichienne Brandauer pour l’aménagement d’une descente de 1,5 km sur une ancienne pente de ski. Les lugeurs pourront atteindre des vitesses allant jusqu’à 60 km/h.

Spectacle multimédia

L’autre pièce maîtresse sera le spectacle multimédia immersif. Il plongera le visiteur au cœur de l’expérience et l’amènera du pied de la montagne au bunker, au sommet.

Richard St-Laurent a confié le développement du concept à Olivier Dufour, l’homme derrière les Chemins invisibles et le Chemin qui marche. Ce dernier a tout de suite été charmé par le passé militaire de l’endroit, son histoire et les mythes qui l’entourent ainsi que par la passion et l’enthousiasme de Richard St-Laurent.

Toutefois, M. Dufour s’est fait discret sur le contenu, expliquant simplement que «les personnes auront l’impression d’entrer dans un film. Tout sera centré sur l’univers de la guerre froide, sur ce que les gens ressentaient lorsqu’ils étaient ici et que la menace était réelle».

Bien qu’il puisse déjà aller de l’avant, Richard St-Laurent espère convaincre Patrimoine Canada de lui accorder également un soutien financier. Cela lui permettrait de concrétiser tous ses projets en même temps.

Renommée

La base de plein air a accueilli 700 visiteurs à sa première année d'opération alors que l’année dernière, ils étaient plus de 60 000 de partout au Québec à avoir franchi la guérite.

«Je suis toujours surpris de voir d’où viennent les gens qui nous visitent. J’espère qu’un jour, ils resteront à coucher. Imaginez toutes les retombées que ça amènera», a constaté le maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier.

D’ailleurs, le premier citoyen a profité de l’occasion pour confirmer la volonté de la municipalité d’aller de l’avant avec l’asphaltage des 10 kilomètres de route menant du village à la base de plein air.

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Virage à 180 degrés pour l’Expo de Lotbinière

AGRICULTURE. Le nouveau directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, veut redonner ses lettres de noblesse à l’Expo de Lotbinière. Pour la 49e édition, il a revisité la formule afin que la population se réapproprie l’événement.

La table de concertation sur le climat lancée

ENVIRONNEMENT. Les représentants d’une vingtaine d'organismes et groupes citoyens de la MRC de Lotbinière se sont réunis, le 7 avril, à Saint-Apollinaire, pour le lancement de la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Le forum Demain Lotbinière récompensé

ENVIRONNEMENT. Le forum Demain Lotbinière a reçu, le 14 mars dernier, un prix à l’occasion du sixième gala des prix GRAMiE’s de l’environnement. L’événement qui a eu lieu du 25 au 27 octobre a reçu le prix de la catégorie Influence.

Persévérance scolaire récompensée

ÉDUCATION. Trois étudiants du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CEAN) de Sainte-Croix ont vu leurs efforts récompensés par l’escouade de la persévérance scolaire, le 26 mars dernier.

Micheline Côté a la soif de vivre

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelqu...

Population : la plus forte croissance de la région

SOCIÉTÉ. Le fait est connu, la population de la MRC de Lotbinière est en constante croissance depuis au moins 10 ans. Avec un taux d’accroissement annuel moyen de 15 pour 1 000, entre 2016 et 2018, la MRC affiche la plus forte croissance de la région, selon la plus récente publication de l’Institut de la statistique du Québec, Coup d’œil sociodémographique, numéro 69 La population des régions admi...

Ça marche Doc ! s’arrête à Sainte-Croix

SANTÉ. L’initiative Ça marche Doc ! sera de passage à Sainte-Croix, le 6 avril. Pour ce second rendez-vous dans la MRC de Lotbinière, les citoyens de la région sont invités à se réunir au Pavillon de services de la municipalité, à 10h, pour prendre le départ de la marche.

Un mandat qui soulève des inquiétudes

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour...

Pas de temps supplémentaire le 8 avril

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Des bourses pour quatre agriculteurs de la région

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a remis les bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole partagées entre 39 jeunes agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 12 mars dernier.