Une garderie coopérative est sur le point de voir le jour à Saint-Patrice. (Crédit photo : Archives)

FAMILLE. Confrontés à un besoin criant de places en garderie, les citoyens de Saint-Patrice-de-Beaurivage s’organisent. Ils ont mis sur pied un projet de garderie coopérative qui devrait voir le jour au cours des prochains mois.

Selon les résultats d’un sondage mené l’automne dernier, le besoin à Saint-Patrice et dans les environs serait estimé à 55 places.

«Dans la région et dans la municipalité beaucoup de garderies en milieu familial ont fermé. On parle de cinq à six en deux ans. Ça commençait à créer une problématique», a indiqué l’un des membres du conseil provisoire de la Garderie coopérative Capteur de rêves, Simon Therrien.

S’ajoutent également des modifications à la réglementation qui entreront en vigueur à l’automne 2019, qui pourraient provoquer d’autres fermetures et laisser derrière des orphelins, a-t-il précisé.

La future coopérative est actuellement en période de préinscription afin de détailler au ministère de la Famille le nombre de places nécessaires. «Les familles vont continuer leurs recherches, ce ne sera peut-être pas 55 enfants, mais entendons-nous qu’il y aura quand même une bonne proportion qui en aura besoin.»

La demande doit être envoyée au ministère d’ici le 31 janvier.

Économie

L’idée derrière ce projet est de garder les familles dans la région. «Moins il y a de places pour les enfants, moins il y en a pour les familles et nous avons moins de travailleurs. […] Ce sera un plus pour tout le sud de Lotbinière. Nous faisons tout en notre pouvoir pour que les familles s’installent chez nous», a poursuivi Simon Therrien.

Le projet permettra aussi de désengorger le réseau actuel et ne s’adresse pas uniquement aux petits de Saint-Patrice. M. Therrien estime que la coopérative pourrait recevoir des demandes en provenance d’autres municipalités comme Saint-Gilles, Sainte-Agathe, Saint-Narcisse, Saint-Sylvestre, Saint-Jacques-de-Leeds et Saint-Elzéar.

Implication

Puisqu’il n’y aura pas de création de nouvelles places en centre de la petite enfance avant 2021, le modèle coopératif allait de soi. De plus, il favorisera une plus grande implication de la communauté. «On l’a constaté avec la Coopérative santé du Sud de Lotbinière. Les gens se sentent interpellés. Si on est coopératif, on voit leur intérêt puisqu'ils travailleront tous vers la réussite. Les parents collaboreront et participeront à ce succès», a souligné Simon Therrien.

Par contre, ce ne sera pas des places subventionnées. Il en coûtera une quarantaine de dollars par jour par enfant. M. Therrien explique toutefois que plusieurs crédits d’impôt pourront alléger la charge financière des parents.

Simon Therrien espère que les premiers enfants pourront faire leur rentrée à l’automne 2019.

 

 

 

Les plus lus

Virage à 180 degrés pour l’Expo de Lotbinière

AGRICULTURE. Le nouveau directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, veut redonner ses lettres de noblesse à l’Expo de Lotbinière. Pour la 49e édition, il a revisité la formule afin que la population se réapproprie l’événement.

La table de concertation sur le climat lancée

ENVIRONNEMENT. Les représentants d’une vingtaine d'organismes et groupes citoyens de la MRC de Lotbinière se sont réunis, le 7 avril, à Saint-Apollinaire, pour le lancement de la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Le forum Demain Lotbinière récompensé

ENVIRONNEMENT. Le forum Demain Lotbinière a reçu, le 14 mars dernier, un prix à l’occasion du sixième gala des prix GRAMiE’s de l’environnement. L’événement qui a eu lieu du 25 au 27 octobre a reçu le prix de la catégorie Influence.

Persévérance scolaire récompensée

ÉDUCATION. Trois étudiants du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CEAN) de Sainte-Croix ont vu leurs efforts récompensés par l’escouade de la persévérance scolaire, le 26 mars dernier.

Micheline Côté a la soif de vivre

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelqu...

Population : la plus forte croissance de la région

SOCIÉTÉ. Le fait est connu, la population de la MRC de Lotbinière est en constante croissance depuis au moins 10 ans. Avec un taux d’accroissement annuel moyen de 15 pour 1 000, entre 2016 et 2018, la MRC affiche la plus forte croissance de la région, selon la plus récente publication de l’Institut de la statistique du Québec, Coup d’œil sociodémographique, numéro 69 La population des régions admi...

Ça marche Doc ! s’arrête à Sainte-Croix

SANTÉ. L’initiative Ça marche Doc ! sera de passage à Sainte-Croix, le 6 avril. Pour ce second rendez-vous dans la MRC de Lotbinière, les citoyens de la région sont invités à se réunir au Pavillon de services de la municipalité, à 10h, pour prendre le départ de la marche.

Un mandat qui soulève des inquiétudes

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour...

Pas de temps supplémentaire le 8 avril

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Des bourses pour quatre agriculteurs de la région

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a remis les bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole partagées entre 39 jeunes agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 12 mars dernier.