Il existe une ligne d’urgence pour les personnes en état de crise. (Crédit photo : Archives)

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.

Bien que stable, à 18,3 suicides par 100 000 personnes, le taux en Chaudière-Appalaches est toujours plus haut que dans l’ensemble de la province (13,8 par 100 000).

Dans neuf cas sur dix, il s’agit d’adultes de 25 ans et plus. Il est trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Six décès par suicide sur dix touchent des hommes de plus de 35 ans.

Cependant, le phénomène n’est pas exclusivement masculin puisque 9,9 suicides par 100 000 personnes sont commis par des femmes en Chaudière-Appalaches. Encore une fois, cette proportion est supérieure à celle de la province (6,6 par 100 000 personnes).

Le CISSS mentionne qu’aucune MRC de la Chaudière-Appalaches n’échappe à la problématique. Toutefois. Certaines s’en tirent mieux que d’autres.

Par exemple, le territoire du Grand-Littoral qui compte la Ville de Lévis, la MRC de Lotbinière, la MRC de Bellechasse et la MRC de la Nouvelle-Beauce enregistre en moyenne 37 suicides par année, soit un taux de 15,5 par 100 000. Dans l’Est, dans les MRC de Montmagny et de L’Islet, la situation est plus sensible avec un taux de 27 par 100 000.

Prévention

La Semaine nationale de prévention du suicide se déroulera du 3 au 9 février. Sous le thème Parler du suicide sauve des vies, l’objectif de cette semaine est de sensibiliser la population à l’ampleur du problème, de mobiliser, de faire connaître les ressources disponibles, dont la ligne 1 866-APPELLE et de normaliser la demande d’aide.

De son côté, le CISSS a mis de l’avant différentes mesures pour prévenir le suicide. Il y a, entre autres, 800 sentinelles en prévention qui sont actives sur le territoire, l’organisme a distribué gratuitement 10 000 verrous de pontet pour sécuriser les armes à feu et a conclu un partenariat avec l’Union des producteurs agricoles pour prévenir la détresse chez les agriculteurs.

Service d’aide en situation de crise : 1 866-277-3553 (1 866-APPELLE).

 

 

Les plus lus

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Un harfang des neiges perché sur un coq

OBSERVATION. Lucien Lemay, son épouse et un ami, Daniel Patry, ont pris part au Recensement des oiseaux de Noël (RON) le 15 décembre dernier. La veille, ils ont fait du repérage dans la zone du RON et un peu à l’extérieur. À Saint-Édouard, ils ont fait une observation inusitée. Ils ont remarqué un harfang des neiges perché sur le coq de l’église.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.