(Crédit photo: Archives et Courtoisie)

Voici un retour sur les événements qui ont marqué le premier mois de l'année 2018.

Une facture qui passe mal

Des représentants de la Sûreté du Québec (SQ) ont été invités au conseil des maires, le 10 janvier, pour faire le point sur l’augmentation de la facturation pour les services du corps policier. Bien que les policiers aient expliqué aux élus avoir tout fait pour limiter l’augmentation, plusieurs maires ont manifesté du mécontentement, notamment parce que le ministère de la Sécurité publique a tardé à envoyer la facture. 

1er derby d’attelage

Dosquet a accueilli son premier derby d’attelage le 13 janvier. L’événement a eu lieu au Centre d’attelage Équin-Star, situé sur le site de l’ancien terrain de golf. Plus de 40 chevaux et leurs meneurs ont rivalisé d’adresse pour impressionner le public et remporter les honneurs de leur catégorie.

Sept paroisses réunies en une seule

La nouvelle paroisse de Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a tenu sa première assemblée des paroissiens, le 14 janvier, à Saint-Flavien. Plus de 150 personnes se sont réunies pour participer à la naissance du regroupement et avoir des explications sur son fonctionnement. Cette première rencontre a aussi été l’occasion pour les paroissiens de choisir leurs représentants à l’assemblée de Fabrique. 

Église Val-Alain toujours à vendre

Fermée depuis le 31 juillet 2016, l’église de Val-Alain n’avait toujours pas trouvé preneur. La Fabrique Notre-Dame-des-Érables s’était donné un an pour trouver un acheteur. Pour économiser de l’argent, la paroisse avait coupé l’eau, l’électricité et le chauffage. 

Le Domaine du Radar passe en deuxième vitesse

Le propriétaire du Domaine du Radar, Richard Saint-Laurent, compte faire du mont Sainte-Marguerite un incontournable touristique d’ici 2020. On en sait maintenant un peu plus sur son projet évalué à 5 M$, qui comprend, entre autres, de la luge sur rail et un spectacle multimédia immersif. Le programme est chargé pour le promoteur qui souhaite aussi restaurer le bunker et aménager un relais de motoneige qui arrivera directement dans le bunker.

 

 

Les plus lus

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Un harfang des neiges perché sur un coq

OBSERVATION. Lucien Lemay, son épouse et un ami, Daniel Patry, ont pris part au Recensement des oiseaux de Noël (RON) le 15 décembre dernier. La veille, ils ont fait du repérage dans la zone du RON et un peu à l’extérieur. À Saint-Édouard, ils ont fait une observation inusitée. Ils ont remarqué un harfang des neiges perché sur le coq de l’église.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.