Solange Hamel a reçu le Prix de reconnaissance aux proches aidants. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Le Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) a décerné, pour une quatrième année, son Prix reconnaissance aux proches aidants le 7 novembre. Cette reconnaissance, qui met un visage sur cette réalité, a été remise à une citoyenne de la MRC de Lotbinière, Solange Hamel, lors du souper annuel du Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière.

Très émue, Solange Hamel a simplement souligné l’importance du soutien qu’elle reçoit de sa familles, de ses amis et du Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière pour réussir à bien s’occuper de sa mère, bientôt centenaire, et de son conjoint.

Mme Hamel, comme près du quart des proches aidants, l'est auprès de deux personnes. «Ça représente beaucoup, ce sont des gens très proches de moi, ça fait 20 ans que je prends soin de ma mère et 18 ans pour mon mari, depuis qu’il a perdu la vue. Je n’ai jamais eu de reconnaissance comme ça», a-t-elle décrit.

«Ce que nous souhaitons, c'est de mettre à l’honneur le dévouement, l’engagement sans faille jour après jour, le mérite de consacrer beaucoup de temps et d’énergie, malgré les sacrifices que cela implique dans la vie personnelle de tous les proches aidants», a indiqué la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Dre Diane Francoeur, tout juste avant d’annoncer que le prix a été accordé à Mme Hamel.

Solange Hamel a été choisie au terme d’un tirage au sort parmi des centaines de candidatures de partout au Québec. «Ce soir, nous rendons hommage à des êtres d’exception qui réalisent l’impossible et qui donnent sans compter», a noté Catherine Martel, du Regroupement des personnes aidantes de Lotbinière.

Besoins nombreux

Cette année, le RANQ a choisi Parce que nous serons tous proches aidants comme thématique de la semaine nationale. Ce n’est pas un hasard, a indiqué la présidente de l’organisme, Johanne Audet. Déjà, en 2012, le quart des Québécois agissait comme proche aidant. La situation est appelée à prendre de l’ampleur avec le vieillissement de la population et l’apparition de maladies chroniques.

«Nous croyons qu’il est plus que temps de mettre en place des mesures qui vont vraiment soutenir les proches aidants. On souhaite une politique nationale qui va inclure tous les proches aidants.»

Présente à la soirée, la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, a rappelé l’ouverture du gouvernement envers les proches aidants. «Notre gouvernement a pris l’engagement d’améliorer les conditions de vie des proches aidants et le soutien qui leur est offert. Sans les proches aidants, le réseau de la santé devrait prendre en charge des milliers de personnes âgées et d’enfants handicapés. Votre contribution doit être mieux reconnue légalement et financièrement.»

Selon des statistiques fournies par le RANQ, sans les proches aidants, l’impact sur le système actuel se chiffrerait entre 4 et 10 milliards de dollars. De plus, pour remplacer les heures réalisées par les proches aidants, il faudrait que le gouvernement embauche 1,2 million de professionnels à temps complet.

 

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.