Irène Dupuis, présidente du comité Saint-Antoine-de-Tilly milieu de vie. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. Les groupes citoyens de la MRC de Lotbinière demandent au gouvernement Legault de ne pas céder devant la pression exercée par la compagnie Questerre. Cette dernière sollicite les tribunaux pour qu'ils lèvent les interdictions de fracturation hydraulique dans la vallée du Saint-Laurent.

Le Journal de Québec rapportait, le 6 novembre, que l’entreprise albertaine requiert l’intervention de la Cour pour suspendre les règlements adoptés par le gouvernement précédent. La société estime qu’ils vont à l’encontre de la Loi sur les hydrocarbures.

«C’était écrit dans le ciel, mais c’est tout de même choquant.Cette compagnie tente de s’imposer dans Lotbinière depuis 10 ans malgré lopposition constante de la population et entend faire payer tous les Québécois si on l’empêche de le faire!», a déclaré la porte-parole et présidente du comité Saint-Antoine-de-Tilly milieu de vie, Irène Dupuis.

Indignés, Saint-Antoine-de-Tilly milieu de vie et Lotbinière en transition demandent au gouvernement de François Legault de réparer «l’erreur historique» du gouvernement libéral qui a concédé des permis dans la vallée du Saint-Laurent, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. De même, les groupes souhaitent que le gouvernement enlève les claims à ces entreprises, soit les droits de recherche et d’exploration minière.

«Le gouvernement Legault doit corriger cette erreur et rendre les Québécois maîtres chez eux à nouveau, en retirant les permis qui ont été accordés sans le consentement de la population», a poursuivi Mme Dupuis qui réclame, du même souffle, à ce que le Québec renonce à toute exploitation des hydrocarbures et se consacre à la transition énergétique.

 

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.