Le 1er vice-président de l’UPA, Jean Lambert. (Crédit photo : Courtoisie)

AGRICULTURE. La Loi sur la protection du territoire agricole célèbre, le 9 novembre, ses 40 ans. Pourtant, la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Chaudière-Appalaches s’inquiète de voir la taille de la zone agricole décliner à un rythme plus rapide qu’ailleurs au Québec.

D’après le plus récent bilan de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ), depuis la révision de la Loi en 1992, ce sont plus de 4 193 hectares de terres agricoles qui ont été exclus de la zone agricole de la Chaudière-Appalaches sur un peu plus de 1 million d’hectares. Dans la MRC de Lotbinière, dont 98 % de son territoire est situé en zone verte, ce sont 326 hectares qui en ont été retirés.

«Le dernier rapport annuel de la CPTAQ mentionne que lors de l’exercice 2016-2017, plus de 80 % des décisions rendues se sont soldées par une autorisation, a expliqué le 1er vice-président de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, Jean Lambert. Ce que ces chiffres me démontrent, c’est que malgré certains refus déplorés par certains groupes ou personnes, la CPTAQ et l’UPA ont été tout de même souples dans notre région.»

Malgré tout, M. Lambert rappelle que l’UPA est ouverte à la discussion pour éviter des situations problématiques. Du même souffle, il se réjouit de voir les efforts déployés par les MRC du territoire, notamment par la mise en place des plans de développement de la zone agricole.

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.