Jack Dupuis se prépare pour la dernière étape de sélection de l’équipe canadienne qui participera au Mondial des métiers. (Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. Médaillé d’or des Olympiades canadiennes des métiers et technologies en 2017 et en 2018, Jack Dupuis, de Val-Alain, poursuit son parcours vers le 45e Mondial des métiers. Il se prépare actuellement en prévision des sélections de l’équipe canadienne qui se dérouleront à Halifax, en mai 2019.

«Il s’agit d’un long processus, je ne pensais pas que ce serait aussi exigeant», a-t-il confié. Il doit déceler et résoudre des problèmes mécaniques complexes sur différents engins. Tout y passe : électricité, système hydraulique, groupe motopropulseur, etc.

Chacune des épreuves d’une durée de trois heures le confronte à trois ennuis mécaniques distincts. Il ne les connaît jamais à l’avance et doit les trouver et les réparer dans le temps imparti. De plus, il est également évalué sur d’autres éléments comme l’aspect santé et sécurité au travail. Les juges sont très sévères, a-t-il tenu à préciser.

Préparation

«Mon école m’offre la possibilité de m’entraîner avec un professeur qui me fera des problèmes. Mon travail me sert aussi d’entraînement. Ça me prépare à vivre des situations avec des machines que je ne connais pas.»

Le diplômé du Centre de formation en mécanique de véhicules lourds de la Commission scolaire des Navigateurs est mécanicien pour le projet Meliadine, une mine d’or située au Nunavut.

Comme aspirant à l’équipe canadienne, il bénéficie de fonds pour l'aider à parfaire ses connaissances. Il reçoit 5 000 $ de Compétences Québec et 7 000 $ de l’organisation des Olympiades canadiennes.

«Je peux aller dans un autre pays pour participer à une compétition. Sinon, l’argent me permet de payer mon essence pour me rendre à l’école, à me procurer du matériel, à faire venir un expert dans un domaine spécifique ou suivre des formations.»

À la fin novembre, il s’envolera pour la France afin de prendre part à une compétition. Il pourra se familiariser avec les camions de route et des marques de véhicules qui lui sont inconnues. «C’est ce qu’il faut pour bien se préparer.»

Avenir

Jack Dupuis souhaite poursuivre sa carrière dans le Grand Nord canadien. Il est en train de compléter le processus d’embauche pour la compagnie qui exploite la mine Meliadine.

Il a d’autres projets en tête s’il doit revenir dans la région. Il espère démarrer sa propre entreprise ou encore retourner aux études pour pousser ses connaissances en génie mécanique.

 

 

 

 

Les plus lus

Un redécoupage qui ne fait pas l’unanimité

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a annoncé ses couleurs, le 24 octobre, quant au choix du redécoupage des bassins à Saint-Apollinaire. La nouvelle école accueillera des élèves de la maternelle à la sixième année, à la grande déception de plusieurs parents.

Il protège Saint-Patrice depuis 40 ans

SOCIÉTÉ. Doyen du Service de sécurité incendie de Saint-Patrice, Yves Bilodeau a consacré 40 ans de sa vie à protéger les citoyens de sa municipalité. La longue et fructueuse carrière de celui qui occupe depuis 17 ans des fonctions de direction a été honorée par ses collègues le 7 octobre dernier, à l’occasion du Rallye des pompiers.

L’Halloween c’est du sérieux

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

Réfléchir au Lotbinière de demain

ENVIRONNEMENT. Le premier forum Demain Lotbinière : on s’emballe pour le climat s’est ouvert le 25 octobre, à Saint-Apollinaire. L’événement qui se poursuit jusqu’au 27 octobre réunit des experts de différentes sphères pour amorcer une réflexion sur les défis posés par les changements climatiques.

L’urgence de Charny fermée la nuit

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a annoncé que l’urgence du Centre Paul-Gilbert de Charny sera fermée le soir et la nuit dès le 3 novembre.

Nouvelle école : la construction lancée

ÉDUCATION. Le coup d’envoi des travaux de construction de la nouvelle école de Saint-Apollinaire a été donné aujourd’hui.

Dix jours pour célébrer l’économie sociale

COMMUNAUTÉ. La Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a dévoilé, le 24 octobre au Centre de plein air de Lévis, la programmation de la 10e édition des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches. Cette année, l’événement organisé par la TRÉSCA se déroulera, du 5 au 15 novembre, sous le thème Votre quotidien, c’est nos affaires!.

Le gouvernement doit tenir tête aux gazières selon des groupes citoyens

ENVIRONNEMENT. Les groupes citoyens de la MRC de Lotbinière demandent au gouvernement Legault de ne pas céder devant la pression exercée par la compagnie Questerre. Cette dernière sollicite les tribunaux pour qu'ils lèvent les interdictions de fracturation hydraulique dans la vallée du Saint-Laurent.

Entente de partenariat entre Lévis et Saint-Agapit

SÉCURITÉ. La Ville de Lévis a confirmé, lors de son assemblée publique du 22 octobre, la signature d’une entente d’entraide mutuelle en sécurité incendie avec la municipalité de Saint-Agapit.

Le Louis Cyr primé

ALIMENTATION. La Fromagerie Bergeron s’est de nouveau distinguée lors de la 20e remise des prix Caseus, le 1er novembre dernier. Son fromage Louis Cyr a mérité deux prix.