Les bénévoles d’Accès + Lotbinière conduisent les personnes atteintes d’un cancer à l’hôpital. (Crédit photo : Alexandre Bellemare)

COMMUNAUTÉ. Un diagnostic de cancer signifie de d'importants bouleversements dans le quotidien des malades. Les déplacements vers les hôpitaux sont fréquents et représentent, chaque fois, une source de stress pour eux. En offrant un transport gratuit vers l’Hôtel-Dieu de Lévis et l’Hôtel-Dieu de Québec, Accès + Lotbinière vient faire une grande différence dans la vie de ces personnes.

Lorsque Christiane Bolduc a reçu son diagnostic de cancer ce printemps, tout s’est enchaîné rapidement pour elle : test, hospitalisation, etc., ce qui l’a mené à sa première chimiothérapie en juillet, à Lévis. À ce moment, elle ne connaissait pas encore Accès + Lotbinière et se rendait à l’hôpital par ses propres moyens.

«C’est la travailleuse sociale du CLSC qui m’en a parlé. J’ai eu droit au service pour mes traitements de radiothérapie à l’Hôtel-Dieu de Québec.» Elle en a eu 33. Chaque fois, un bénévole passait la prendre chez elle, la déposait devant la porte de l’hôpital, attendait qu’elle ait terminé et la ramenait à la maison.

«Je trouve ça bien, parce que ce n'est pas agréable d'aller à l’Hôtel-Dieu de Québec. […] Ça aide à rester positif et à se concentrer sur la guérison.» Pendant ce temps, la mère monoparentale n’a pas eu à se préoccuper de la circulation, d’éventuels retards ou du coût de son stationnement. Ainsi, elle a pu passer plus de temps de qualité avec son enfant.

Les chauffeurs, eux, sont conscients de l’immense impact qu’ils ont dans la vie de ces personnes. «Pour moi, c’est valorisant de rendre ce service. Cela évite qu’elles aient des soucis autres que ceux de leur maladie», a expliqué Denys Langlois, bénévole depuis sept ans chez Accès +.

Entre le départ et le retour, ces derniers restent près de l’hôpital et patientent le temps nécessaire, que ce soit une heure ou six heures. «Quand on s’embarque là-dedans, on sait à quoi s’attendre. On le fait pour eux.»

Humanité

Pendant le trajet, certains se confient à lui, d’autres non. Quelques fois, ils sont silencieux. À d’autres moments, ils peuvent parler de tout et de rien, a spécifié Denys Langlois.

«J’avais des traitements toutes les semaines. Certains jours, j'allais moins bien et ils [les chauffeurs] le respectaient aussi», a confirmé Mme Bolduc. Pendant toute la durée de leur traitement, les malades ont l’occasion d’entrer en contact avec tous les chauffeurs. Il arrive même, quelques fois, que des liens se tissent. «Quand je vois un avis de décès dans le journal, j’ai un petit pincement au cœur», a noté Denys Langlois.

Redonner

Lorsqu’il a pris sa retraite, M. Langlois cherchait une façon de redonner à la communauté. Le bénévolat s’imposait de lui-même. Quand on lui a proposé de devenir chauffeur pour Accès + Lotbinière, il a accepté. Il sait que ce qu’il fait, même si c’est peu, représente beaucoup pour les gens qu’il accompagne. «Ils sont contents d’avoir ce service, c’est très apprécié.»

Accès + Lotbinière compte 25 chauffeurs qui font chacun environ un transport par semaine, peut-être plus pendant les périodes plus achalandées.

L’année dernière, les bénévoles d’Accès + Lotbinière ont réalisé 802 transports vers les centres hospitaliers. Cela représente 1 342 heures et plus de 31 400 km.

 

 

Les plus lus

Le courage de deux Apollinairois honoré

SOCIÉTÉ. Deux citoyens de Saint-Apollinaire, Patrick Beaulieu et Robert Masson, ont reçu, le 4 février, la médaille du civisme pour avoir sauvé un homme de la noyade, le 23 juin 2017, au lac des Sources. Les hommes ont été honorés lors de la 33e cérémonie de l’Hommage au civisme qui s’est déroulée à l’hôtel du Parlement à Québec.

Briser l’isolement par la motoneige

SOCIÉTÉ. Malgré la pluie et le verglas, près de 200 motoneigistes, pour la plupart des agriculteurs, se sont donné rendez-vous, ce midi, à Saint-Agapit, au Angus Zone. Ces derniers prenaient part à la cinquième Ride de skidoo Lely services agricoles.

Les bonnes pratiques en développement durable soulignées

ENVIRONNEMENT. La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière a dévoilé, le 23 janvier, les cinq entreprises finalistes du troisième concours en développement durable.

Carambolage: qui paiera la facture ?

TRANSPORT. Le 2 février dernier, près de 200 véhicules qui circulaient sur l’autoroute 20 ont été impliqués dans un carambolage monstre, à la hauteur de Val-Alain. Plusieurs services d’urgence ont été envoyés sur les lieux, à la demande des policiers pour leur prêter assistance. Deux semaines plus tard, le maire de Val-Alain se demande qui va payer la facture.

La Ressourcerie ouvre ses portes

COMMUNAUTÉ. Afin de démystifier sa mission auprès de la population, La Ressourcerie de Lotbinière a tenu une journée porte ouverte le 25 janvier, dans ses locaux de Laurier-Station.

Un voisin bruyant

SOCIÉTÉ. Quelques citoyens du rang Saint-Frédéric, à Saint-Sylvestre, sont aux prises avec un problème assez gênant. L’une des éoliennes situées à proximité des demeures est plutôt bruyante, à un point où le son perturbe leurs activités quotidiennes.

Les glissades de Saint-Sylvestre de retour

FAMILLE. Saint-Sylvestre se transformera en centre de glisse pour une 12e année. Du 1er au 3 février, la municipalité, la Corporation D.E.F.I et le Club Lions accueilleront les amateurs de sensations fortes, au bout de la rue Delisle, dans le cadre des traditionnelles Glissades familiales.

Berce du Caucase : 14 colonies d’éliminées

ENVIRONNEMENT. L’Organisme de bassin versant (OBV) de la zone du Chêne a tracé le bilan local de la première année du projet Offensive régionale de la lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches. Sur le territoire couvert par l’OBV, 14 colonies de berces du Caucase ont été repérées et supprimées pendant l’été 2018.

Les producteurs de grains reçoivent une première avance

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec a confirmé, le 22 janvier, un versement de 15,3 M$ à ses membres qui ont adhéré à la protection Céréales et canola de l’Assurance stabilisation.

La Chamaille se fera entendre pour la cour de l’École la Clé d’Or

SOCIÉTÉ. L’ensemble de musique ancienne La Chamaille sera en spectacle à l’église de Saint-Antoine-de-Tilly le 3 février prochain, à 16h. L’événement organisé par l’École la Clé d’Or vise à recueillir des fonds pour le projet d’embellissement de la cour d’école.