La directrice générale de la Commission scolaire des Navigateurs, Esther Lemieux. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉDUCATION. Plus d’élèves quittent le secondaire avec leur diplôme en poche. Selon des chiffres rapportés par le Journal de Québec, le 10 septembre, les taux de diplomation sont en hausse en Chaudière-Appalaches et dans Lotbinière.

Selon les données colligées, en 1998, 72 % des élèves de cinquième secondaire de Lotbinière avaient reçu leur diplôme après sept ans. En 2009, ils étaient 78,5 %. «C’est une réussite collective, c’est un travail rigoureux, mais ça prend vraiment l’assentiment de tout le personnel pour obtenir de tels résultats. Quand je suis arrivée en poste en 2012, on avait un taux de 74 % et le ministère de l’Éducation nous conviait à une cible de 85 %, en 2020», a ajouté Mme Lemieux.

Ce travail de longue haleine a payé. Le taux pour l’ensemble des établissements secondaires de la CSDN est passé à 81 %, en 2017. Esther Lemieux a bon espoir que les élèves atteindront l'objectif ministériel.

Remise en question

Pour y parvenir, la CSDN a dû repenser ses façons de faire afin de mieux identifier les besoins des jeunes et des écoles et de mieux cibler les interventions à faire. L’implantation du travail en réseau a simplifié la tâche, permis de suivre la progression des élèves dès le préscolaire et de faciliter les transitions.

«Nous avons fait le portrait des environnements pour connaître les élèves que nos écoles secondaires accueillaient. Nous nous sommes vite aperçus qu’il y avait des vulnérabilités dans certains réseaux et des forces propres à chacun. Nous avons guidé nos réflexions à partir des analyses qui ont été faites pour chacun d’eux.»

Un réseau est composé d’une école secondaire et des écoles primaires rattachées à son bassin. La CSDN compte sept réseaux qui ont chacun leurs caractéristiques spécifiques.

La CSDN s’est également attaquée à son mode de supervision des écoles en s’inspirant d’un modèle destiné aux élèves : la réponse à l’intervention. «On s’est dit que si c’était bon pour les élèves, ce serait bon aussi pour nous.» Ainsi, la CSDN tient pour acquis que 80 % des établissements vont bien, que 15 % d’entre elles pouvaient connaître des difficultés à l’occasion et que 5 % nécessitaient un suivi plus serré de la part de la direction générale.

«Nous regardons alors ce qui se passe et ce que nous pouvons mettre en place pour mieux les soutenir et mieux les accompagner.»

L’ajout de ressources professionnelles est également au nombre des interventions que l’organisme a faites pour assurer un meilleur suivi de la réussite des élèves.

 

 

 

Les plus lus

Un redécoupage qui ne fait pas l’unanimité

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a annoncé ses couleurs, le 24 octobre, quant au choix du redécoupage des bassins à Saint-Apollinaire. La nouvelle école accueillera des élèves de la maternelle à la sixième année, à la grande déception de plusieurs parents.

Il protège Saint-Patrice depuis 40 ans

SOCIÉTÉ. Doyen du Service de sécurité incendie de Saint-Patrice, Yves Bilodeau a consacré 40 ans de sa vie à protéger les citoyens de sa municipalité. La longue et fructueuse carrière de celui qui occupe depuis 17 ans des fonctions de direction a été honorée par ses collègues le 7 octobre dernier, à l’occasion du Rallye des pompiers.

L’Halloween c’est du sérieux

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

Réfléchir au Lotbinière de demain

ENVIRONNEMENT. Le premier forum Demain Lotbinière : on s’emballe pour le climat s’est ouvert le 25 octobre, à Saint-Apollinaire. L’événement qui se poursuit jusqu’au 27 octobre réunit des experts de différentes sphères pour amorcer une réflexion sur les défis posés par les changements climatiques.

L’urgence de Charny fermée la nuit

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a annoncé que l’urgence du Centre Paul-Gilbert de Charny sera fermée le soir et la nuit dès le 3 novembre.

Nouvelle école : la construction lancée

ÉDUCATION. Le coup d’envoi des travaux de construction de la nouvelle école de Saint-Apollinaire a été donné aujourd’hui.

Dix jours pour célébrer l’économie sociale

COMMUNAUTÉ. La Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a dévoilé, le 24 octobre au Centre de plein air de Lévis, la programmation de la 10e édition des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches. Cette année, l’événement organisé par la TRÉSCA se déroulera, du 5 au 15 novembre, sous le thème Votre quotidien, c’est nos affaires!.

Entente de partenariat entre Lévis et Saint-Agapit

SÉCURITÉ. La Ville de Lévis a confirmé, lors de son assemblée publique du 22 octobre, la signature d’une entente d’entraide mutuelle en sécurité incendie avec la municipalité de Saint-Agapit.

Le gouvernement doit tenir tête aux gazières selon des groupes citoyens

ENVIRONNEMENT. Les groupes citoyens de la MRC de Lotbinière demandent au gouvernement Legault de ne pas céder devant la pression exercée par la compagnie Questerre. Cette dernière sollicite les tribunaux pour qu'ils lèvent les interdictions de fracturation hydraulique dans la vallée du Saint-Laurent.

Le Louis Cyr primé

ALIMENTATION. La Fromagerie Bergeron s’est de nouveau distinguée lors de la 20e remise des prix Caseus, le 1er novembre dernier. Son fromage Louis Cyr a mérité deux prix.