Crédit : Archives

ÉDUCATION. Alors que les élèves du collégial ont déjà fait leur retour sur les bancs d’école, ceux du primaire et du secondaire y sont attendus à compter du 29 août. Pour plusieurs écoles, la rentrée scolaire 2018-2019 annonce certains changements causés par une hausse du taux de fréquentation.

Par Jasmine Desrochers - Collaboration spéciale

Ce sont 2 465 élèves du primaire, soient 119 de plus que l’an dernier, qui feront leur entrée dans les 13 institutions gérées par la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). L’École des Quatre-Vents, à Saint-Appolinaire, atteindra entre autres sa pleine capacité avec l’ajout de 37 élèves et l’inscription de quelque 42 enfants dans les groupes de Passe-Partout. Ce sont aussi 32 élèves supplémentaires qui seront dénombrés à l’École Caravelle, à Saint-Flavien, et à l’École primaire Beaurivage. Ces données datant du 14 août sont toutefois matière à changement d’ici le recensement officiel du 30 septembre. 

La clientèle pour les trois écoles primaires de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) et celle de la Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF) présentes sur le territoire de la MRC de Lotbinière demeure toutefois stable.  Au secondaire, 1 221 élèves sont attendus dans les institutions de la CSDN. 

Croissance au collégial

Le Cégep de Thetford a admis dans son campus de Lotbinière, situé à Saint-Agapit, un total de 155 étudiants pour la session d’automne. De ce nombre, ce sont 75 nouveaux étudiants de première année qui ont été reçus, le 16 août dernier, lors de la journée d’accueil. 

«La première année où on a admis des étudiants, en 2014, il y en avait 17. Maintenant, pour la cinquième rentrée scolaire d’automne, on est déjà rendus à 155! C’est une croissance qui va beaucoup plus vite que l’objectif qu’on s’était donné. On voit qu’on répond à un besoin sur le territoire», s’est réjoui Anne-Marie Rousseau, responsable du campus de Lotbinière.

Cette année, ce sont les étudiants de la technique en éducation spécialisée qui se révèlent les plus nombreux. Sont également accueillis entre les murs de l’institution des étudiants dans les programmes de formation générale en sciences humaines ou en sciences de la santé, le programme de tremplin DEC ou le second programme technique en comptabilité et gestion.  

Une rentrée en prudence

Comme à chaque année, la rentrée scolaire est l’occasion pour la Sûreté du Québec de rappeler aux usagers de la route la vigilance et la courtoisie aux abords des zones scolaires. C’est par voie de communiqué qu’elle a mentionné avoir l’intention de porter une attention particulière aux limites de vitesse, ainsi qu’aux arrêts obligatoires signalés par les feux intermittents des autobus scolaires. 

Rappelons que rouler à 60 km/h dans une zone scolaire de 30 km/h vaudra au conducteur commettant l’infraction une amende de 105 $ et l’accumulation de deux points d’inaptitude. Un conducteur qui croisera ou dépassera un autobus, dont les feux rouges clignotent, se méritera quant à lui l’accumulation de neuf points d’inaptitude et une amende de 200 $. 

Les plus lus

Un redécoupage qui ne fait pas l’unanimité

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a annoncé ses couleurs, le 24 octobre, quant au choix du redécoupage des bassins à Saint-Apollinaire. La nouvelle école accueillera des élèves de la maternelle à la sixième année, à la grande déception de plusieurs parents.

Il protège Saint-Patrice depuis 40 ans

SOCIÉTÉ. Doyen du Service de sécurité incendie de Saint-Patrice, Yves Bilodeau a consacré 40 ans de sa vie à protéger les citoyens de sa municipalité. La longue et fructueuse carrière de celui qui occupe depuis 17 ans des fonctions de direction a été honorée par ses collègues le 7 octobre dernier, à l’occasion du Rallye des pompiers.

L’Halloween c’est du sérieux

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

Réfléchir au Lotbinière de demain

ENVIRONNEMENT. Le premier forum Demain Lotbinière : on s’emballe pour le climat s’est ouvert le 25 octobre, à Saint-Apollinaire. L’événement qui se poursuit jusqu’au 27 octobre réunit des experts de différentes sphères pour amorcer une réflexion sur les défis posés par les changements climatiques.

L’urgence de Charny fermée la nuit

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a annoncé que l’urgence du Centre Paul-Gilbert de Charny sera fermée le soir et la nuit dès le 3 novembre.

Nouvelle école : la construction lancée

ÉDUCATION. Le coup d’envoi des travaux de construction de la nouvelle école de Saint-Apollinaire a été donné aujourd’hui.

Dix jours pour célébrer l’économie sociale

COMMUNAUTÉ. La Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) a dévoilé, le 24 octobre au Centre de plein air de Lévis, la programmation de la 10e édition des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches. Cette année, l’événement organisé par la TRÉSCA se déroulera, du 5 au 15 novembre, sous le thème Votre quotidien, c’est nos affaires!.

Entente de partenariat entre Lévis et Saint-Agapit

SÉCURITÉ. La Ville de Lévis a confirmé, lors de son assemblée publique du 22 octobre, la signature d’une entente d’entraide mutuelle en sécurité incendie avec la municipalité de Saint-Agapit.

Le gouvernement doit tenir tête aux gazières selon des groupes citoyens

ENVIRONNEMENT. Les groupes citoyens de la MRC de Lotbinière demandent au gouvernement Legault de ne pas céder devant la pression exercée par la compagnie Questerre. Cette dernière sollicite les tribunaux pour qu'ils lèvent les interdictions de fracturation hydraulique dans la vallée du Saint-Laurent.

Le Louis Cyr primé

ALIMENTATION. La Fromagerie Bergeron s’est de nouveau distinguée lors de la 20e remise des prix Caseus, le 1er novembre dernier. Son fromage Louis Cyr a mérité deux prix.