Les travaux à l’église de Sainte-Croix devraient débuter en 2019. Crédit : Mélanie Labrecque

PATRIMOINE. Le ministère de la Culture a confirmé, en juillet, une subvention de 95 000 $ à la Fabrique Saint-Laurent-Rivière-du-Chêne. Cet argent servira aux travaux de réfection de l’église de Sainte-Croix.

Elle vient s’ajouter à celle de 144 240 $ reçu en 2017. Toutefois, cette somme est inférieure à ce qui était attendu par l’assemblée de fabrique. Lors de leur rencontre du mois d’août, les responsables du projet ont choisi de revoir, en collaboration avec l’architecte, les ajustements qu’il serait possible de faire ainsi que la stratégie à adopter pour un nouvel appel d’offres qui serait lancé en 2019.

Initialement, la somme de 144 240 $ devait permettre à la Fabrique de s’acquitter de 70 % de la facture. 

Les travaux à faire à l’église de Sainte-Croix consistent principalement à refaire des portions importantes de la maçonnerie des deux clochers. Si tout va bien, la fabrique espère démarrer le chantier au printemps 2019.

Rappelons qu’en mars, l’ouverture des soumissions obtenues après un premier appel d’offres a laissé un goût amer dans la bouche des administrateurs. Le coût total des travaux était estimé à 200 000 $, mais les résultats de l’appel d’offres auraient fait grimper la facture à 400 000 $ si la Fabrique allait de l’avant en 2018. En mai, les responsables ont plutôt choisi de reporter les travaux, espérant obtenir de meilleurs prix.

Parallèlement, la Fabrique avait fait une nouvelle demande de subvention pour l’aider à élargir son champ d’action. 

Une campagne de financement dans la communauté d’affaires et la population avait été lancée à la fin de l’année 2017. L’argent recueilli jusqu’à présent demeure dans la réserve accumulée pour les travaux et servira uniquement pour l’ouvrage prévu.

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'octobre

Voici les événements qui ont marqué le mois d'octobre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois d'août

Voici quelques événements qui ont marqué le mois d'août.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de septembre

Voici un résumé des événements qui ont marqué le mois de septembre.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de juillet

Voici les événements marquants du mois de juillet.

Revue 2018 - Rétrospective du mois de novembre

Voici quelques moments qui ont marqué le mois de novembre.

Budget en augmentation à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le conseil municipal de Saint-Antoine-de-Tilly a adopté, le 18 décembre, un budget de 2,4 M$ pour l’année 2019. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport à l’année dernière où les dépenses étaient estimées à 2,3 M$.

Le suicide toujours préoccupant en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a fait le point sur la situation du suicide sur le territoire. Selon les plus récents chiffres du CISSS (2011-2015), environ 76 personnes commettent l’irréparable chaque année, en Chaudière-Appalaches.