La démarche de planification stratégique de Val-Alain a débuté. Crédit photo : Archives

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Depuis le début de l’été, le comité recueille les commentaires des citoyens, autant par les médias sociaux que par des boîtes à idées disposées un peu partout dans la localité. Certains reviennent souvent, d’autres se démarquent par leur originalité. 

«Plusieurs portent sur la sécurité routière dans les rangs autour du village, des suggestions comme mettre des pancartes de vitesse et des dos d’âne. D’autres ont proposé une piscine, une piste cyclable et l’organisation de plusieurs activités. Sinon, on a eu des demandes pour une résidence pour personnes âgées», a décrit la porte-parole du comité Liza Perron.

Une autre idée a également retenu son attention. Il s’agit d’une coopérative ou d’un marché mixte qui permettrait aux producteurs, artistes et artisans locaux d’exposer et vendre des produits. «Notre centre-ville est fait avec des maisons. Ce qu’on a comme services, c’est le bureau de poste et un dépanneur. Cela nous donnerait l’occasion de revaloriser notre petit centre-ville et faire en sorte qu’il y ait des boutiques et un restaurant», a-t-elle poursuivi. 

La suite

Bien qu’elle soit satisfaite des résultats obtenus jusqu’à présent, Liza Perron n’a pas le sentiment d’avoir rejoint toute la population de Val-Alain, surtout les jeunes. Elle espère que les prochaines étapes permettront de les atteindre.

Une consultation publique est en préparation. Elle devrait avoir lieu cet automne. Le comité présentera aux participants un questionnaire afin de collecter des données sur les besoins des citoyens. 

Par la suite, ils feront du porte-à-porte pour s’assurer de toucher tous les citoyens. Avec une population de 965 personnes, elle croit que ce sera possible. «Tous les membres du comité sont motivés et on veut vraiment que la majorité de la population réponde. Si on se réunit tous, on est probablement bons pour avoir l’opinion de tout le monde.»

Mme Perron a ajouté que le comité est relativement représentatif de la population de Val-Alain. Les membres ont de 15 à 60 ans et touchent plusieurs corps de métier. Il y a une mère ainsi qu’un immigrant, a-t-elle illustré. Ils auront ainsi une vision plus large du développement de la municipalité.

Soutenir Val-Alain

La planification stratégique sera dévoilée au printemps. Elle offrira à l'administration différentes options pour poursuivre son développement au cours des prochaines années. «Nous sommes là pour tâter le pouls de la population, pas pour prendre des décisions. Ce sera à la municipalité de le faire.»

La démarche amorcée ressemble à celle entreprise, il y a quelques années, avec le comité municipalité amie des aînés (MADA). «À la suite des consultations, il y a eu le développement d’un sentier pédestre derrière l’école. On a été témoin que ces démarches sont souvent payantes.»

 

Les plus lus

Virage à 180 degrés pour l’Expo de Lotbinière

AGRICULTURE. Le nouveau directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, veut redonner ses lettres de noblesse à l’Expo de Lotbinière. Pour la 49e édition, il a revisité la formule afin que la population se réapproprie l’événement.

La table de concertation sur le climat lancée

ENVIRONNEMENT. Les représentants d’une vingtaine d'organismes et groupes citoyens de la MRC de Lotbinière se sont réunis, le 7 avril, à Saint-Apollinaire, pour le lancement de la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Le forum Demain Lotbinière récompensé

ENVIRONNEMENT. Le forum Demain Lotbinière a reçu, le 14 mars dernier, un prix à l’occasion du sixième gala des prix GRAMiE’s de l’environnement. L’événement qui a eu lieu du 25 au 27 octobre a reçu le prix de la catégorie Influence.

Persévérance scolaire récompensée

ÉDUCATION. Trois étudiants du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CEAN) de Sainte-Croix ont vu leurs efforts récompensés par l’escouade de la persévérance scolaire, le 26 mars dernier.

Micheline Côté a la soif de vivre

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelqu...

Population : la plus forte croissance de la région

SOCIÉTÉ. Le fait est connu, la population de la MRC de Lotbinière est en constante croissance depuis au moins 10 ans. Avec un taux d’accroissement annuel moyen de 15 pour 1 000, entre 2016 et 2018, la MRC affiche la plus forte croissance de la région, selon la plus récente publication de l’Institut de la statistique du Québec, Coup d’œil sociodémographique, numéro 69 La population des régions admi...

Ça marche Doc ! s’arrête à Sainte-Croix

SANTÉ. L’initiative Ça marche Doc ! sera de passage à Sainte-Croix, le 6 avril. Pour ce second rendez-vous dans la MRC de Lotbinière, les citoyens de la région sont invités à se réunir au Pavillon de services de la municipalité, à 10h, pour prendre le départ de la marche.

Un mandat qui soulève des inquiétudes

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour...

Pas de temps supplémentaire le 8 avril

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Des bourses pour quatre agriculteurs de la région

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a remis les bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole partagées entre 39 jeunes agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 12 mars dernier.