La démarche de planification stratégique de Val-Alain a débuté. Crédit photo : Archives

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Depuis le début de l’été, le comité recueille les commentaires des citoyens, autant par les médias sociaux que par des boîtes à idées disposées un peu partout dans la localité. Certains reviennent souvent, d’autres se démarquent par leur originalité. 

«Plusieurs portent sur la sécurité routière dans les rangs autour du village, des suggestions comme mettre des pancartes de vitesse et des dos d’âne. D’autres ont proposé une piscine, une piste cyclable et l’organisation de plusieurs activités. Sinon, on a eu des demandes pour une résidence pour personnes âgées», a décrit la porte-parole du comité Liza Perron.

Une autre idée a également retenu son attention. Il s’agit d’une coopérative ou d’un marché mixte qui permettrait aux producteurs, artistes et artisans locaux d’exposer et vendre des produits. «Notre centre-ville est fait avec des maisons. Ce qu’on a comme services, c’est le bureau de poste et un dépanneur. Cela nous donnerait l’occasion de revaloriser notre petit centre-ville et faire en sorte qu’il y ait des boutiques et un restaurant», a-t-elle poursuivi. 

La suite

Bien qu’elle soit satisfaite des résultats obtenus jusqu’à présent, Liza Perron n’a pas le sentiment d’avoir rejoint toute la population de Val-Alain, surtout les jeunes. Elle espère que les prochaines étapes permettront de les atteindre.

Une consultation publique est en préparation. Elle devrait avoir lieu cet automne. Le comité présentera aux participants un questionnaire afin de collecter des données sur les besoins des citoyens. 

Par la suite, ils feront du porte-à-porte pour s’assurer de toucher tous les citoyens. Avec une population de 965 personnes, elle croit que ce sera possible. «Tous les membres du comité sont motivés et on veut vraiment que la majorité de la population réponde. Si on se réunit tous, on est probablement bons pour avoir l’opinion de tout le monde.»

Mme Perron a ajouté que le comité est relativement représentatif de la population de Val-Alain. Les membres ont de 15 à 60 ans et touchent plusieurs corps de métier. Il y a une mère ainsi qu’un immigrant, a-t-elle illustré. Ils auront ainsi une vision plus large du développement de la municipalité.

Soutenir Val-Alain

La planification stratégique sera dévoilée au printemps. Elle offrira à l'administration différentes options pour poursuivre son développement au cours des prochaines années. «Nous sommes là pour tâter le pouls de la population, pas pour prendre des décisions. Ce sera à la municipalité de le faire.»

La démarche amorcée ressemble à celle entreprise, il y a quelques années, avec le comité municipalité amie des aînés (MADA). «À la suite des consultations, il y a eu le développement d’un sentier pédestre derrière l’école. On a été témoin que ces démarches sont souvent payantes.»

 

Les plus lus

Plusieurs suggestions pour le développement de Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le comité chargé de travailler à l’élaboration de la planification stratégique de Val-Alain a reçu plusieurs suggestions qui alimenteront leur réflexion des prochains mois.

Le quai de Leclercville revampé

RÉNOVATION. C’est à la suite de travaux de réfection totalisant plus de 210 000 $ qu’a eu lieu, le 17 août, l’inauguration officielle du quai de Leclercville. En plus de Jacques Gourde, député fédéral, Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, et Marcel Richard, maire de Leclercville, une soixantaine de résidents de l’endroit se sont déplacés pour l’occasion.

Les visiteurs au rendez-vous à Dosquet

COMMUNAUTÉ. La 16e édition des Journées portes ouvertes sur les fermes du Québec a connu un franc succès. Le 9 septembre dernier, deux fermes de Dosquet ont ouvert leurs portes au public. Plus de 1 730 visites ont été comptabilisées au Centre d’attelage Équin-Star et à la Ferme Labonté et Filles.

Rentrée scolaire : hausse globale du nombre d’élèves dans les écoles

ÉDUCATION. Alors que les élèves du collégial ont déjà fait leur retour sur les bancs d’école, ceux du primaire et du secondaire y sont attendus à compter du 29 août. Pour plusieurs écoles, la rentrée scolaire 2018-2019 annonce certains changements causés par une hausse du taux de fréquentation.

Nouvelle subvention pour les travaux à l’église de Sainte-Croix

PATRIMOINE. Le ministère de la Culture a confirmé, en juillet, une subvention de 95 000 $ à la Fabrique Saint-Laurent-Rivière-du-Chêne. Cet argent servira aux travaux de réfection de l’église de Sainte-Croix.

Un lynx à Saint-Apollinaire

FAUNE. Une citoyenne de Saint-Apollinaire a partagé, lundi, une vidéo sur la page Spotted : Saint-Apollinaire et alentours-lotbinière, d’un lynx qu’elle a aperçu dans sa cour arrière le 10 septembre, en fin d’avant-midi.

Surplus budgétaire à la CSDN

C’est le 28 août que le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a adopté à l'unanimité le budget 2018-2019 de l’organisme. Après plusieurs années de déficits épongés grâce aux surplus accumulés, la CSDN prévoit un excédent de plus de 1,1 M$ dans son prochain exercice financier.

Un taux de diplomation en hausse

ÉDUCATION. Plus d’élèves quittent le secondaire avec leur diplôme en poche. Selon des chiffres rapportés par le Journal de Québec, le 10 septembre, les taux de diplomation sont en hausse en Chaudière-Appalaches et dans Lotbinière.

Les jeunes ruraux toujours aussi nombreux

JEUNES RURAUX. Cette année encore s’est déroulée la Classique des jeunes ruraux du Québec sur les terrains de l’Expo Lotbinière, à Saint-Agapit. Du 17 au 19 août, ce sont au total 150 jeunes, âgés de 4 à 25 ans, qui ont fait le succès de cette 22e édition sous la thématique de Disney.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Après une pause d’un mois, les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis à l’occasion de leur assemblée mensuelle, le 12 septembre, à Leclercville. Voici quelques points qui ont retenu l’attention.