Plusieurs ont dénoncé les conditions dans lesquelles les tigres présentés à Festivent étaient gardés. (Crédit photo : Louis-Philippe Samson)

SOCIÉTÉ. La controverse entourant la présence du Zoo Papanack à la dernière édition de Festivent a raisonné jusque dans la MRC de Lotbinière. Plusieurs ont dénoncé la situation sur la page Facebook de l’organisme Facepatte

Les dizaines de commentaires émis par les abonnées de la page, qui offre un service de sauvetage d’animaux errants dans la MRC de Lotbinière, n’étaient pas tendres envers l’organisation de Festivent :

«Honnêtement un ajout inutile. Ils n’ont même pas un semblant d’habitat pour se dégourdir un peu… vraiment ordinaire», a indiqué Marie-Pierre Saindon.

«Ce traitement est légal ? Des pauvres animaux sous le soleil à 30 degrés dans un stationnement… c’est humiliant pour notre province», a ajouté Camila Boivin.

Le gestionnaire du service, Mathieu Bélanger, a été fortement actif pendant la durée du festival qui s’est conclu le 5 août, appelant même au boycottage de l’événement.

Réaction officielle

Le directeur général de Festivent, Sébastien Huot, a expliqué à nos collègues du Journal de Lévis avoir été mis au courant des critiques émises sur les réseaux sociaux.

«Oui, il y a eu des commentaires négatifs par rapport au zoo. Ce que j’aurais à dire, c’est qu’on va prendre ces commentaires constructifs pour prendre des décisions dans le futur par rapport à notre événement. On est toujours ouverts à avoir des commentaires constructifs», a dit M. Huot.

Le directeur général se défend en indiquant que l’organisation a fait des recherches concernant l’entreprise engagée.

«Nous avons fait le tour de ceux qui recevaient des zoos dans des événements familiaux au Québec ou au Canada. Nous avons choisi ce zoo-là parce qu’il y avait des commentaires positifs selon les références qu’on avait. On a fait nos devoirs et on va les refaire par rapport à ça. On croit avoir fait une bonne base de vérifications. Est-ce qu’on a poussé assez? Je ne sais pas, mais clairement, on va y réfléchir une seconde fois pour déterminer si on revient avec cette activité ou si on la met de côté tout simplement. C’est une décision qui sera prise en équipe dans un futur rapproché», a conclu Sébastien Huot.

Il a indiqué que l’objectif était d’amener une certaine nouveauté dans la programmation de l’événement qui a célébré, cette année, ses 36 ans.

Avec la collaboration de Louis-Philippe Samson

 

 

Les plus lus

Maison Legendre : appel déposé

PATRIMOINE. Le comité de sauvegarde de la maison Legendre, à Sainte-Croix, a déposé sa demande d’appel de l'option retenue par le comité de démolition, le 19 juillet. Dans la décision rendue le 5 juillet, il autorisait le propriétaire à procéder à la démolition de la résidence.

Sainte-Croix accueille un grand rassemblement de familles souches

PATRIMOINE. La municipalité de Sainte-Croix sera l’hôte d’une grande activité qui réunira des représentants de cinq familles souches des Seigneuries de Lotbinière et de Sainte-Croix, le 12 août.

Abondance bleutée

AGRICULTURE. Les bleuetières de la Chaudière-Appalaches ont ouvert leurs portes avec quelques jours d’avance cette année. Le lancement officiel de la saison du bleuet en corymbe (géant) a eu lieu le 30 juillet, à La Vallée Bleue de Val-Alain. Selon les observations, elle devrait être très bonne.

La démolition confirmée

SOCIÉTÉ. Le conseil municipal de Sainte-Croix a confirmé, le 7 août, la décision du comité de démolition dans le dossier de la maison Legendre. À majorité, il a autorisé la démolition de l’immeuble situé sur la route Marie-Victorin.

Rouler pour l’AVC

SOCIÉTÉ. Partout où il va, le Français Christian Darrosé ne passe pas inaperçu et c’est ce qu’il recherche. Parti de Vancouver le 4 juin, il roule sur la Transcanadienne à bord de sa Citroën Trèfle de 1923. Son périple de 78 jours lui permettra de visiter 68 villes canadiennes pour sensibiliser la population aux accidents vasculaires cérébraux. (AVC) Lui et sa voiture d’un bleu éclatant se sont ar...

Marcher 1 000 km pour les jeunes

SOCIÉTÉ. En marchant 1 000 km, de Gaspé à Montréal, Marlène Bouillon veut faire tomber des barrières sur les tabous qui entourent la santé mentale des jeunes. Avec 759 km de marche au compteur, elle s’est arrêtée à Saint-Antoine-de-Tilly, le 1er août, pour partager son message.

Quelques îlots de chaleur dans la région

ENVIRONNEMENT. Bien qu’elle soit située en région rurale, la MRC de Lotbinière compte quelques îlots de chaleur. On retrouve ces zones où la chaleur est plus élevée à Saint-Apollinaire, Saint-Agapit, Laurier-Station et Sainte-Croix.

Des travaux à la caisse de Saint-Agapit

SOCIÉTÉ. La Caisse Desjardins du Centre de Lotbinière effectuera certains travaux de réfection à son point de service de Saint-Agapit. D’une durée de cinq semaines, le chantier débutera à la mi-août.

Le zoo de la controverse

SOCIÉTÉ. La controverse entourant la présence du Zoo Papanack à la dernière édition de Festivent a raisonné jusque dans la MRC de Lotbinière. Plusieurs ont dénoncé la situation sur la page Facebook de l’organisme Facepatte

Un nouveau médecin à Saint-Patrice

SANTÉ. La Coopérative de solidarité santé du Sud de Lotbinière accueillera dans ses rangs un nouveau médecin. Docteure Suzanne Beauregard y commencera sa pratique à temps plein, le 6 août.