La saison du bleuet est officiellement lancée en Chaudière-Appalaches. (Crédit photo : Mélanie Labrecque) ​

AGRICULTURE. Les bleuetières de la Chaudière-Appalaches ont ouvert leurs portes avec quelques jours d’avance cette année. Le lancement officiel de la saison du bleuet en corymbe (géant) a eu lieu le 30 juillet, à La Vallée Bleue de Val-Alain. Selon les observations, elle devrait être très bonne.

Le petit fruit bleu est bien mûr dans les champs, abondant, prêt à être cueilli et la production devrait être dans la moyenne, et même supérieure. Les systèmes d’irrigation ont permis aux producteurs de ne pas être inquiétés par la chaleur de juillet.

«Ils ont bien passé l’hiver, ils n’ont pas manqué d’eau pendant la sécheresse et il n’y a pas eu de grêle. Il n’y a pas eu de catastrophe cette année, ce qui explique qu’elle [la saison] s’annonce excellente», a souligné le conseiller en horticulture au ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation, Christian Lacroix.

Des défis pendant toute l’année

Ce dernier rappelle que la qualité d’une saison se construit l’année précédente, puisque les bourgeons du fruit se forment à l’automne. «Ils doivent d’abord passer l’hiver, c’est le premier défi qu’ils rencontrent. On a quand même eu une frousse cet hiver avec les froids de décembre et de janvier.»

«Je pensais qu’ils avaient gelé cette année quand il a plu et neigé», a commenté le copropriétaire de La Vallée Bleue, Rock Boissonneault.

Bien qu’il ait fait froid, le mercure n’a pas dépassé trop souvent et trop longtemps le seuil critique de -28 degrés Celsius, a enchaîné Christian Lacroix. «Tout a débourré au printemps qui a été assez frais. Ça s’enlignait pour être une saison assez tardive jusqu’à ce que le mois de juillet arrive.»

La canicule a accéléré le mûrissement. D’après Christian Lacroix, les fruits ont une avance de quatre à cinq jours. Au moment du lancement de la saison, plusieurs bleuetières avaient déjà ouvert leurs portes à l’autocueillette.

Même si c’est tôt, Mysa Payeur de La Vallée Bleue se rappelle de l’été 2008 où la saison avait commencé encore plus tôt. «En 2008, on a ouvert un 15 juillet. Tout était déjà bleu, on a ouvert en tard.»

L’an prochain

Même si le portrait d’une saison se dessine l’année d’avant, Christian Lacroix mentionne qu’il est encore trop tôt pour savoir si la saison 2019 sera bonne, puisque le bourgeon n'est pas tout à fait formé.

La Chaudière-Appalaches est l’une des plus importantes productrices de bleuets en corymbe de la province. On retrouve 70 bleuetières sur tout le territoire qui cultivent près de 210 acres de terre. Leur production annuelle se chiffre à environ un million de livres.

 

 

 

Les plus lus

Virage à 180 degrés pour l’Expo de Lotbinière

AGRICULTURE. Le nouveau directeur général de la Société d’agriculture de Lotbinière, Alain Falardeau, veut redonner ses lettres de noblesse à l’Expo de Lotbinière. Pour la 49e édition, il a revisité la formule afin que la population se réapproprie l’événement.

La table de concertation sur le climat lancée

ENVIRONNEMENT. Les représentants d’une vingtaine d'organismes et groupes citoyens de la MRC de Lotbinière se sont réunis, le 7 avril, à Saint-Apollinaire, pour le lancement de la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Le forum Demain Lotbinière récompensé

ENVIRONNEMENT. Le forum Demain Lotbinière a reçu, le 14 mars dernier, un prix à l’occasion du sixième gala des prix GRAMiE’s de l’environnement. L’événement qui a eu lieu du 25 au 27 octobre a reçu le prix de la catégorie Influence.

Persévérance scolaire récompensée

ÉDUCATION. Trois étudiants du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CEAN) de Sainte-Croix ont vu leurs efforts récompensés par l’escouade de la persévérance scolaire, le 26 mars dernier.

Micheline Côté a la soif de vivre

SANTÉ. Micheline Côté est une véritable battante. Cette native de Saint-Antoine-de-Tilly a lutté contre un premier cancer, un sarcome d’Ewing, à l’âge de 19 ans. Plus de 40 ans après, tout est à recommencer. Le cancer est de retour, la forçant à mener l’un des plus grands combats de sa vie. Elle est actuellement au Mexique, à Tijuana, pour suivre un traitement alternatif visant à lui donner quelqu...

Population : la plus forte croissance de la région

SOCIÉTÉ. Le fait est connu, la population de la MRC de Lotbinière est en constante croissance depuis au moins 10 ans. Avec un taux d’accroissement annuel moyen de 15 pour 1 000, entre 2016 et 2018, la MRC affiche la plus forte croissance de la région, selon la plus récente publication de l’Institut de la statistique du Québec, Coup d’œil sociodémographique, numéro 69 La population des régions admi...

Ça marche Doc ! s’arrête à Sainte-Croix

SANTÉ. L’initiative Ça marche Doc ! sera de passage à Sainte-Croix, le 6 avril. Pour ce second rendez-vous dans la MRC de Lotbinière, les citoyens de la région sont invités à se réunir au Pavillon de services de la municipalité, à 10h, pour prendre le départ de la marche.

Un mandat qui soulève des inquiétudes

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour...

Pas de temps supplémentaire le 8 avril

SANTÉ. Les professionnels en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Des bourses pour quatre agriculteurs de la région

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a remis les bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole partagées entre 39 jeunes agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 12 mars dernier.