Le conseil municipal de Sainte-Croix a confirmé la constitution d’une réserve pour financer les travaux à venir dans ses rangs. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

TRANSPORTS. Constatant le piètre état de l’asphalte dans ses rangs, la municipalité de Sainte-Croix a confirmé la création d’une réserve financière qui lui servira à réaliser des travaux de voirie dans les prochaines années. Elle a déposé un projet de règlement en ce sens, le 3 juillet.

Pour constituer ce fonds, la municipalité puise 250 000 $, cette année, dans son surplus accumulé. Par la suite, la contribution de Sainte-Croix se chiffrera à 10 % du surplus, jusqu’à un maximum de 50 000 $.

«Réparer un rang, c’est de 1 M$ à 1,2 M$. On veut se faire une réserve financière d’ici les prochaines années pour être en mesure de se ramasser près de 1 M$, ce qui nous permettra d’aller chercher des subventions du gouvernement pour réussir à passer à travers. Sans cela nous n’y arriverons jamais. Ce sont des sommes astronomiques», a indiqué le maire, Jacques Gauthier.

Déjà, la Ville est à établir ses priorités d’action. Le premier citoyen confirme que le conseil municipal a commandé une étude pour le rang Saint-Eustache. «Nous avons fait faire les plans et devis, ça nous a coûté 70 000 $. L’étude est en cours de réalisation. Lorsqu’elle sera terminée, nous pourrons savoir combien cela coûtera et quand nous pourrons l’inscrire à notre programme triennal d’immobilisation», a-t-il poursuivi.

Sainte-Croix compte 23 kilomètres de rang sur son territoire, dont quelques-uns qui ne sont pas encore asphaltés. L’objectif, à long terme, est de pouvoir réparer tous les rangs du territoire.

 

Les plus lus

Sainte-Croix autorise la démolition de la maison Legendre

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

Sainte-Croix remporte la compétition des pompiers

SOCIÉTÉ. L’équipe du Service de sécurité incendie de Sainte-Croix a remporté la troisième édition de la Compétition des pompiers de Lotbinière. En tout, 30 sapeurs répartis en 10 équipes se sont élancés sur le parcours installé à Laurier-Station, le 7 juillet.

La miellerie Saint-Patrice au Festibière de Lévis

ÉCONOMIE. La miellerie Saint-Patrice était des exposants invités lors du deuxième Festibière de Lévis qui a eu lieu du 28 juin au 1er juillet dernier.

Radar photo à Val-Alain

TRANSPORT. Le ministère des Transports surveillera de près la vitesse sur le chantier de l’autoroute 20, à Val-Alain. Pendant l’été, les automobilistes pourraient y croiser un radar photo mobile, et ce, jusqu’au 2 novembre.

Des règlements qui ne vont pas assez loin

ENVIRONNEMENT. Le dépôt des projets de règlements modifiés de la Loi sur les hydrocarbures le 6 juin dernier ne rassure pas le Comité vigilance hydrocarbures de la MRC de Lotbinière. Le regroupement ne croit pas qu’ils écartent définitivement les possibilités de forages dans la région.

Maison Legendre : à quelques jours d’une décision

PATRIMOINE. Le sort de la maison Legendre sera scellé au cours des prochains jours. Le comité de démolition s’est réuni le 3 juillet dernier devant près de 30 personnes pour entendre les arguments des gens en faveur et ceux qui s’y opposent. Bien que la démolition semble probable, plusieurs demandent à la municipalité de considérer d’autres options de conservation.

L’opposition s’organise

SOCIÉTÉ. Les opposants à la démolition de la Maison Legendre n’ont pas dit leur dernier mot. Ils comptent bien faire appel de la décision du comité.

Où fêter le 24 juin ?

SOCIÉTÉ. La Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQQCA) a rendu publique la programmation de la Fête nationale. Si le grand rassemblement régional a lieu à Saint-Georges cette année, plusieurs municipalités de la MRC organisent des célébrations sur leur territoire.

Troisième lien: la MRC de Lotbinière joint sa voix à celle de Lévis

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière appuie la Ville de Lévis dans ses démarches pour la construction d’un troisième lien routier entre les rives sud et nord de la région. Plusieurs élus et représentants socio-économique de la région étaient présents à une conférence de presse donnée par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, le 5 juillet, pour manifester ouvertement leur appui.

Un sondage qui ne reflèterait pas la réalité

ENVIRONNEMENT. L’Association pétrolière et gazière du Québec (L’APGQ) maintient qu’une forte proportion de la population québécoise donne son appui au développement des projets liés au gaz naturel. L’organisme a réagi, le 26 juin dernier, à la sortie des résultats d’une enquête menée par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). L’exercice montrait que 65 % d...