Le corps de Jean-Pierre Rioux a été retrouvé sur une terre à bois de Saint-Apollinaire. (Crédit photos : Archives)

JUSTICE. Le meurtre du Gaspésien Jean-Pierre Rioux, à l’été 2017, avait ébranlé la communauté de Saint-Apollinaire. L’accusé dans l’affaire, Antoine Sylvain-Martineau, a plaidé coupable à une accusation de meurtre au deuxième degré, le 13 mai, au palais de justice de Québec.

Selon ce que rapporte le quotidien Le Soleil, Sylvain-Martineau avait préalablement été accusé de meurtre au premier degré. Toutefois, la procureure de la Couronne et l’avocat de la défense en sont venus à une entente après plusieurs séances de négociation. Le juge François Huot de la Cour supérieure a accepté le plaidoyer.

Rioux, 63 ans, passait tous ses hivers dans la région depuis une dizaine d’années. Il a été assassiné d’une balle dans la tête dans la nuit du 16 au 17 juin 2017 et enterré sur une terre à bois de Saint-Apollinaire. Sylvain-Martineau s’était, par la suite, débarrassé du cellulaire et de la voiture de sa victime.

Les deux hommes travaillaient ensemble dans une quincaillerie de la région et les conflits entre eux étaient monnaie courante.

Pendant les jours qui ont suivi le meurtre, l’état de santé mentale d’Antoine Sylvain-Martineau, alors âgé de 22 ans, s’était détérioré. Le tout a culminé le 2 juillet 2017, alors que ses parents ont appelé les services d’urgences. Nu, il s’est laissé tomber tête première dans les escaliers à l’arrivée des policiers. C’est à l’hôpital qu’il confesse son geste et avec l’accord du psychiatre de garde, il quitte avec les policiers.

Toujours selon la publication, il fait par la suite des aveux et conduit les policiers à l’endroit où il a enterré le corps. Jean-Pierre Rioux avait été porté disparu par ses proches le 30 juin et sans la collaboration du jeune homme, il aurait été difficile de conclure l’affaire, a précisé la poursuite.

Les représentations sur la peine auront lieu à la fin du mois.

 

 

Les plus lus

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

Saisie de tabac à Joly

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont arrêté un homme de 55 ans, le 15 juin, en lien avec de la contrebande de tabac. La perquisition a permis, entre autres, de retirer 250 000 cigarettes de contrebande du marché noir.

La SQ demande l’aide de la population

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec demande l’aide de la population afin d’identifier une femme concernant un dossier en matière de fraude survenu dans le Centre-du-Québec.

Le meurtrier de Saint-Apollinaire écope de 18 ans de prison

JUSTICE. Antoine Sylvain-Martineau, qui a reconnu sa culpabilité dans l’affaire du meurtre de Jean-Pierre Rioux survenu à Saint-Apollinaire en juin 2017, a reçu sa sentence le 27 juin dernier au Palais de justice de Québec. L’homme écope d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans.

Forte présente policière à l’approche des longs congés

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur le réseau routier, du 21 juin au 1er juillet, en prévision des nombreux déplacements prévus à l’occasion des longs congés de la fête nationale du Québec et de la fête du Canada.

Les policiers surveillent la vitesse

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont participé, le 4 juillet, à différentes opérations radar sur l’autoroute 20. Ils en ont tenu deux sur le territoire de Lotbinière, dans les secteurs de Joly et de Saint-Flavien.

Amende salée

ENVIRONNEMENT. Fromagerie Bergeron a été déclarée coupable, le 17 mai, de six infractions à la Loi sur la qualité de l’environnement. L’entreprise de Saint-Antoine-de-Tilly a été condamnée à verser 73 799 $ d’amende. C’est ce qu’a fait savoir le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCCC), le 10 juillet, par voie de communiqué.

Les travaux sur l’autoroute 20 à Val-Alain se poursuivent

TRANSPORT. Le ministère des Transports poursuit ses travaux de reconstruction de l’autoroute 20, entre Laurier-Station et Val-Alain. Jusqu’au 1er novembre, les travailleurs s’affaireront à refaire cette partie d’autoroute en béton.