La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours et le ministre des Transports, François Bonnardel. (Crédit photo : Capture d’écran www.assnat.qc.ca)

TRANSPORT. Une combinaison de différents facteurs est à l’origine de l’important carambolage survenu sur l’autoroute 20 à la hauteur de Val-Alain le 2 février dernier. C’est ce qui ressort du Rapport d’enquête commandé par le ministre des Transports, François Bonnardel, quelques jours après l’événement qui a impliqué plus de 200 véhicules.

Dans ses conclusions, le directeur des enquêtes, Martin St-Louis, pointe du doigt l’entrepreneur chargé de l’entretien de l’autoroute: Transports Mario Giguère et le manque de patrouilleurs du ministère sur le réseau routier. La difficulté à joindre le personnel et les lacunes au niveau des communications ont également été soulevées.

«C’est un carambolage de trop. Maintenant, on vous le confirme, il y a eu faute de la part de l’entrepreneur. On aurait dû, nous aussi, être plus prévoyant dans le travail que nous avons fait sur le terrain. […] Dans ces conditions, on a été chanceux qu’il n’y ait pas eu d’accident grave ni de décès», a indiqué le ministre Bonnardel.

D'après le rapport, le fournisseur de service «n’a pas respecté certaines exigences» du devis en tardant à faire sortir les camions d’épandage d’abrasif. Selon les conditions routières et météorologiques ainsi que la température de la chaussée, il aurait dû les envoyer sur la route dès 7h50 le matin. Or, le premier camion a pris la route à 11h24.

«Comme ministre des Transports, je ne peux accepter que des défauts d’exécution dans l’entretien hivernal compromettent la sécurité des usagers. Le rapport d’enquête permet de faire un pas de plus dans la bonne direction», a lancé M. Bonnardel à l’occasion d’un point de presse tenu le 8 mai.

Transports Mario Giguère, a signifié au ministère qu’il mettait fin au contrat pour cette portion de l’autoroute.

Recommandations

«Je suis satisfaite du rapport, je le trouve transparent. Il ne fait pas de cachette. Il dit où il y a eu des manques. Je suis aussi satisfaite des recommandations et des mesures qui vont être prises. En supplément, le ministre Bonnardel a demandé à ce qu’on en fasse un peu plus», a indiqué la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Le rapport de Martin St-Louis comprend quatre recommandations qui seront mises en place dès l’hiver prochain.

Dans un premier temps, le ministère va réitérer aux prestataires de service les obligations en matière d’entretien hivernal relativement aux exigences de déneigement et de déglaçage. Il doit s’assurer qu’ils agissent en temps opportun. Ensuite, la structure de surveillance du réseau routier sera améliorée notamment par l’ajout de patrouilleurs.

Le ministère évaluera également la pertinence de se doter d’une liste de personnel sur appel pour pourvoir les besoins lors de situations problématiques et va clarifier auprès du personnel concerné la nécessité de communiquer toute situation problématique.

Le ministre va plus loin et demande la collaboration de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ). François Bonnardel confirme entre autres que les modalités de retenue pour défaut d’exécution seront revues selon un pourcentage de la valeur des contrats afin d’avoir des pénalités plus dissuasives. Aussi, il veut que les efforts de sensibilisation auprès des automobilistes soient intensifiés. À ce propos, la SAAQ bénéficiera de 800 000 $ pour faire la promotion des pratiques sécuritaires de conduite hivernale.

 

 

Les plus lus

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

Saisie de tabac à Joly

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont arrêté un homme de 55 ans, le 15 juin, en lien avec de la contrebande de tabac. La perquisition a permis, entre autres, de retirer 250 000 cigarettes de contrebande du marché noir.

La SQ demande l’aide de la population

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec demande l’aide de la population afin d’identifier une femme concernant un dossier en matière de fraude survenu dans le Centre-du-Québec.

Le meurtrier de Saint-Apollinaire écope de 18 ans de prison

JUSTICE. Antoine Sylvain-Martineau, qui a reconnu sa culpabilité dans l’affaire du meurtre de Jean-Pierre Rioux survenu à Saint-Apollinaire en juin 2017, a reçu sa sentence le 27 juin dernier au Palais de justice de Québec. L’homme écope d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans.

Forte présente policière à l’approche des longs congés

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur le réseau routier, du 21 juin au 1er juillet, en prévision des nombreux déplacements prévus à l’occasion des longs congés de la fête nationale du Québec et de la fête du Canada.

Les policiers surveillent la vitesse

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec ont participé, le 4 juillet, à différentes opérations radar sur l’autoroute 20. Ils en ont tenu deux sur le territoire de Lotbinière, dans les secteurs de Joly et de Saint-Flavien.

Amende salée

ENVIRONNEMENT. Fromagerie Bergeron a été déclarée coupable, le 17 mai, de six infractions à la Loi sur la qualité de l’environnement. L’entreprise de Saint-Antoine-de-Tilly a été condamnée à verser 73 799 $ d’amende. C’est ce qu’a fait savoir le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCCC), le 10 juillet, par voie de communiqué.

Les travaux sur l’autoroute 20 à Val-Alain se poursuivent

TRANSPORT. Le ministère des Transports poursuit ses travaux de reconstruction de l’autoroute 20, entre Laurier-Station et Val-Alain. Jusqu’au 1er novembre, les travailleurs s’affaireront à refaire cette partie d’autoroute en béton.