(Crédit photo : Facebook École secondaire Beaurivage)

FAITS DIVERS. Les mauvaises conditions climatiques et les conditions routières difficiles qui en ont découlé le 25 février ont forcé certaines écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à garder des enfants à coucher pour la nuit. Finalement, ils ont été 158 à camper dans six établissements différents.

Pendant la journée, le ministère des Transports a fermé plusieurs routes principales dans la MRC de Lotbinière, rendant du même coup les déplacements ardus, voire impossibles, entre les municipalités.

Ainsi, 122 élèves ont dormi à l’École Beaurivage. Ils étaient 62 du primaire et 60 du secondaire.

«Tous les enfants ont été très bien installés. Les gars avec les gars, les filles avec les filles. Les citoyens de Saint-Agapit ont été très généreux. Ils ont apporté des sacs de couchage, des couvertures, etc. Les élèves étaient bien encadrés. Une trentaine de membres du personnel ont veillé sur eux toute la nuit», a expliqué la responsable des communications à la CSDN, Louise Boisvert.

La cafétéria de l’établissement a servi de la pizza et du spaghetti aux enfants et l’ambiance à l’intérieur des murs était bonne, a-t-elle mentionné. «Pour les élèves, c’est plutôt la fête. Et des tas de souvenirs de cette aventure hivernale à raconter pendant des années, sans doute.»

Un tel événement ne s’était pas produit depuis 42 ans. «Le directeur de l’École Beaurivage a rapporté qu’en 1977, il y aurait eu une tempête qui avait forcé les élèves à demeurer à l’école pour la nuit», a précisé Mme Boisvert.

Les trois écoles de la Caravelle ont aussi veillé sur des enfants pendant la nuit. Ils étaient 13 à Dosquet, 8 à Saint-Flavien et 6 à Joly. «Les élèves de Dosquet ont eu droit à du spaghetti offert par la municipalité, à Saint-Flavien, au buffet d’un traiteur et à Joly, à du Poulet Fusée apporté par les pompiers», a enchaîné Mme Boisvert.

Le personnel de L’École La Mennais de Sainte-Croix a pris 4 enfants en charge. Celui de l’École secondaire Les Etchemins de Charny en avait 5 sous sa responsabilité.

En plus des repas, a ajouté Louise Boisvert, les jeunes ont aussi eu deux collations. Une en après-midi, l’autre en soirée.

À l’École Pamphile-Le May, cette situation ne s’est pas présentée. Elle avait été fermée dans la matinée en raison d’un bris d’aqueduc. Les élèves étaient déjà tous à la maison.

Pendant la soirée, certaines routes ont été rouvertes, ce qui a permis à des parents de venir chercher leurs enfants. À 9h30, le lendemain matin, les 158 enfants étaient tous repartis à la maison.

Après cette aventure, ils n’ont pas eu à retourner à l’école puisque la CSDN a fermé tous ses établissements pour la journée. Certaines routes n’étaient toujours pas ouvertes.

D’autre part, certaines municipalités de la MRC ont ouvert des centres d’hébergement pour accueillir les automobilistes et camionneurs coincés par les fermetures de routes, comme à Saint-Patrice-de-Beaurivage.

 

 

Les plus lus

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Travaux routiers à Laurier-Station

TRANSPORTS. Le ministère des Transports a annoncé des entraves sur la route 271 dans les directions nord et sud, à Laurier-Station.

Carambolage de l’autoroute 20 : rapport dévoilé

TRANSPORT. Une combinaison de différents facteurs est à l’origine de l’important carambolage survenu sur l’autoroute 20 à la hauteur de Val-Alain le 2 février dernier. C’est ce qui ressort du Rapport d’enquête commandé par le ministre des Transports, François Bonnardel, quelques jours après l’événement qui a impliqué plus de 200 véhicules.

Le palmarès des pires routes se dessine

TRANSPORTS. CAA Québec a publié un palmarès préliminaire des pires routes du Québec, le 9 mai. Dans le top 10 national, le chemin Craig, à Lévis, figure en quatrième place. Ce tronçon de route est aussi en tête du classement régional qui compte le rang Sainte-Anne, à Saint-Narcisse-de-Beaurivage.

Travaux routiers à Issoudun

TRANSPORTS. Le ministère des Transports procédera à des travaux de carottage sur l’autoroute 20 est, à la hauteur d’Issoudun.

Meurtre à Saint-Apollinaire en 2017 : l’accusé plaide coupable

JUSTICE. Le meurtre du Gaspésien Jean-Pierre Rioux, à l’été 2017, avait ébranlé la communauté de Saint-Apollinaire. L’accusé dans l’affaire, Antoine Sylvain-Martineau, a plaidé coupable à une accusation de meurtre au deuxième degré, le 13 mai, au palais de justice de Québec.

Une fanfaronnade en voiture qui coûte cher pour deux résidents de la région

FAITS DIVERS. Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont procédé à l'arrestation de deux résidents de la MRC de Lotbinière, tôt le 16 mai, notamment pour conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool. C'est le comportement téméraire du conducteur qui a amorcé la série d'événements menant à l'arrestation des deux jeunes Lotbiniérois qui étaient à bord du même véhic...

Travaux routiers à Sainte-Agathe

TRANSPORTS. Le ministère des Transports procédera à la réfection de trois ponceaux dans le secteur de Sainte-Agathe. Différentes entraves seront disposées sur la route 271, dans les deux directions, jusqu’au 24 juin.

Arrêté avec deux fois la limite permise

FAITS DIVERS. Un homme de 48 ans de Saint-Patrice-de-Beaurivage a été arrêté à Thetford Mines, le 18 mai, pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.