La Garde côtière a fait un passage remarqué à Saint-Antoine-de-Tilly. (Crédit photo : Courtoisie)

FAITS DIVERS. La Garde côtière canadienne (GCC) et le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly ont préparé une opération qui n’est pas passée inaperçue, le 14 octobre dernier. Ils ont mis en scène un sauvetage par hélicoptère.

Il s’agissait du premier exercice du genre à se tenir dans la région. Le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly, Martin Simon, souhaitait en organiser un depuis longtemps.

Pendant la simulation, les pompiers de Saint-Antoine-de-Tilly tentaient de venir en aide à une victime en arrêt cardio-respiratoire. L’incident s’étant produit à l’embouchure de la rivière Bourret, les pompiers avaient besoin de l’hélicoptère de la GCC.

«Nous avons fait tout ce qu’il fallait. On a déployé tous nos équipements à partir de là, il y avait un coordonnateur de la Garde côtière qui était avec nous et nous a mis en communication avec la Garde côtière. On a fait appel à l’hélicoptère qui est parti de Québec pour venir chercher notre victime. On l’a embarquée comme si c’était un vrai incident», a indiqué M. Simon.

D’après le directeur du service, l’exercice a été un succès et les sapeurs de Saint-Antoine sont prêts à faire face à une situation du genre.

De plus, pour la Garde côtière, il s’agit également d’une occasion de maintenir les connaissances des sauveteurs à jour. «Pour eux aussi, c’est de la formation. Ils aiment ça tenir des exercices de ce genre», a indiqué Martin Simon. D’ailleurs, toutes les dépenses engendrées par ce déploiement sont aux frais de la GCC.

Le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly devrait tenir un exercice semblable cet hiver.

Curieux

«L’action se déroulait assez près du quai. Les gens pouvaient voir ce qui se passait de loin. Quand l’hélicoptère a décollé, j’ai fait évacuer le quai pour qu’il puisse s’y poser. […] Ensuite, les citoyens ont pu s’en approcher et jaser avec les membres de l’équipage», a poursuivi Martin Simon.

En tout, une soixantaine de personnes, dont plusieurs enfants, s’était réunie près du quai pour assister à cet atterrissage.

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un accident de travail mortel à Saint-Flavien

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, hier soir, à la suite d’une chute de la nacelle dans laquelle il prenait place. Les événements sont survenus vers 23h, dans une carrière du rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien.

Accident mortel à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, cette nuit, alors qu’il a fait une sortie de route sur l’avenue Bergeron, à Saint-Agapit.

Voleurs d’essence recherchés

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur une dizaine de vols d’essence commis dans la MRC de Lotbinière.

Simulation de sauvetage à Saint-Antoine

FAITS DIVERS. La Garde côtière canadienne (GCC) et le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly ont préparé une opération qui n’est pas passée inaperçue, le 14 octobre dernier. Ils ont mis en scène un sauvetage par hélicoptère.

Commerce ravagé par les flammes

FAITS DIVERS. Les pompiers de Sainte-Croix sont intervenus cette nuit, vers 00h30, au 390, route Laurier pour éteindre un incendie qui s’est déclenché dans les locaux de Sainte-Croix Sports.

Cannabis : les policiers pourront agir

FAITS DIVERS. Le cannabis est maintenant légal au Canada. Bien que la MRC de Lotbinière n’ait pas encore adapté sa réglementation, les agents de la paix auront tout de même certains outils pour sévir contre les contrevenants.

Deux blessés dans un face à face

FAITS DIVERS. Deux hommes ont été grièvement blessés dans une collision survenue le 28 octobre, à Sainte-Croix, sur la route 271, près de l’intersection avec le 2e rang.

Tracteur volé

FAITS DIVERS. Un citoyen de Joly souhaite obtenir l’aide de la population pour retrouver son tracteur qui a été volé le 21 octobre dernier à sa propriété du Rang 1.