Les besoins de main-d’œuvre seront importants dans les prochaines années. (Crédit photo : Archives)

ÉCONOMIE. Selon l’étude économique régionale de la région de Chaudière-Appalaches réalisée par Desjardins, la région souffrira au cours des prochaines années d’un manque de main-d’œuvre, un problème déjà bien connu. En effet, l’étude démontre une augmentation soutenue de la création d’emplois et une diminution du taux de chômage, celui-ci était déjà au plus bas comparé aux autres régions du Québec.

L’étude révèle que la croissance économique, qui a connu une hausse marquée dans les dernières années, réduira la cadence. Selon Chantal Routhier, économiste sénior chez Desjardins, cette statistique n’est pas inquiétante et tout à fait normale. «Comme à l’instar du Québec, on a connu une croissance économique assez forte en 2017, c’est normal par la suite de voir la croissance revenir à des niveaux plus soutenables sur le long terme», rassure-t-elle.

La plupart des chiffres sont encourageants, l’augmentation de la démographie sera particulièrement marquée dans Lotbinière comparativement aux autres MRC de Chaudière-Appalaches. Elle connaîtra une hausse d’un peu plus de 5 %, ce qui classe la MRC au deuxième rang derrière celle de la Nouvelle-Beauce. «Les efforts dans la région (de Lotbinière) sont présents pour attirer de la main-d’œuvre. Certaines initiatives ont été faites dans les dernières années. Ce sont des efforts qui finissent par porter fruit, on le voit tout de suite avec ces chiffres, c’est une très bonne nouvelle», analyse Chantal Routhier.

Ce sont des campagnes promotionnelles comme Découvrir Lotbinière chaque jour, lancée en juin 2018, qui cherche à attirer de jeunes entrepreneurs dans la région qui expliquent les résultats démographiques favorables dans la région.

Le vieillissement de la population

Selon l’étude menée par Desjardins, la baisse du taux de chômage sera liée au vieillissement de la population dans la région. Mme Routhier va dans le même sens. «Les rythmes de croissance vont rester modestes dans la région. Dans un contexte où l'on a besoin de main-d’œuvre, on est dans une région où la population est vieillissante, ça demeure donc un défi au courant des cinq à dix prochaines années», observe-t-elle.

Ce sera donc aux nouveaux arrivants de combler le manque de main-d’œuvre qui continuera de grandir en fonction du nombre grandissant de retraites sur le territoire. Le taux de chômage à 3,5 % en 2017 poursuivra son déclin à 2,5 % jusqu’en 2019. Au Québec, les prévisions situent le taux à 5,1%. Voilà où réside le défi des entrepreneurs de la région qui feront face à un taux de chômage historiquement bas.

 

Les plus lus

Travailleurs d’expérience recherchés

EMPLOI. Confrontés à la pénurie de main-d’œuvre qui touche toute la province, certains employeurs de la région ont choisi de porter leur confiance sur des travailleurs expérimentés, qui ont plus de 50 ans. Ils étaient une quinzaine, au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire, le 22 novembre, à tenter de séduire ceux qui sont souvent laissés de côté dans les processus d’embauche.

Autre distinction pour la Fromagerie Bergeron

CONSOMMATION. Quelques semaines après s’être distinguée à la Sélection Caseus, la Fromagerie Bergeron de Saint-Antoine-de-Tilly a remporté de nouveaux honneurs lors du British empire Cheese Show, le 1er novembre dernier. Cinq de ses fromages se sont illustré pendant la compétition qui a eu lieu à Belleville, en Ontario.

Une enseignante de Beaurivage reçoit le prix Pierre Chagnon

AFFAIRES. Entreprendre Ici Lotbinière (EIL) a dévoilé, le 30 novembre, le récipiendaire du troisième prix Pierre Chagnon, lors de son déjeuner annuel. Cette année, la distinction a été décernée à Nathalie Lebeau, enseignante en adaptation scolaire pré-DEP à l’École Beaurivage, de Saint-Agapit.

Discussion sur de meilleures pratiques en ressources humaines

AFFAIRES. Une trentaine de personnes provenant des différentes entreprises manufacturières de la région, se sont réunies au Complexe des Seigneuries, le 28 novembre dernier. Elles ont pris part au premier Déjeuner I3 (informer, inspirer, implanter), organisé par le Centre de développement des entreprises (CDE) de Lotbinière.

Travailleurs recherchés jusqu’en Europe

ÉCONOMIE. Chaudière-Appalaches économique (CAE) partira en mission en France les 1er et 2 décembre. En tout, 13 entreprises de la région participeront à cette campagne de recrutement qui se déroulera à Paris.

Entreprendre Ici Lotbinière clôture le mois de l’entrepreneuriat

AFFAIRES. L’organisme Entreprendre Ici Lotbinière (EIL) a tenu son déjeuner annuel le 30 novembre, au restaurant le Saint-Janvier, à Joly. Le rassemblement mettait un terme aux activités du Mois de l’entrepreneuriat dans la région et a permis à EIL de faire le bilan de la dernière année et de présenter ses priorités pour 2019.