Le comité organisateur de l’événement. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. Différents acteurs des milieux économiques et politiques de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés pour prendre part à la rencontre Parlons emplois et rareté de main-d’œuvre. Cette réflexion sur les stratégies de recrutement de personnel a eu lieu le 25 octobre, au Club de golf Lotbinière, à Saint-Gilles.

Les quelque 75 participants ont assisté à un panel de discussion qui a réuni Annie Payeur, d’Atis – Laflamme portes et fenêtres, Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines, Marc-André Boulet, propriétaire des Pelouses Boulet, Pier-Denis Faucher des Bois de Plancher PG et Tommy Gagnon de Automatech Robotik (par vidéo).

Ces derniers ont partagé les clés de leur réussite dans la rétention de la main-d’œuvre. Chez Pelouse Boulet, qui accueille des travailleurs étrangers, on mise, entre autres sur des valeurs d’équité, d’intégration et de respect. Les consignes de sécurités et les manuels remis à ces travailleurs sont traduits dans leur langue maternelle.

Chez Atis – Laflamme portes et fenêtres, les patrons se sont concentrés sur le capital humain, la mobilisation et l’implication du syndicat. Tous les documents et les manuels sont aussi traduits et des vidéos montrent les tâches à accomplir.

Pier-Denis Faucher des Bois de Plancher PG a expliqué comment l’entreprise a travaillé à la refonte de ses pratiques en ressources humaines. Elle a notamment donné des accommodements d’horaire aux travailleurs de 65 ans et plus pour les garder plus longtemps, elle a aussi impliqué le syndicat dans le processus et misé sur la formation.

Quant à la municipalité de Thetford Mines, il aura fallu un travail de longue haleine pour rendre le milieu attractif, loin de l’image de celle de la ville productrice d’amiante qu’elle a été dans le passé.

Cette activité est inscrite à la programmation des Rendez-vous emploi Lotbinière, qui offrent différentes activités pendant l’année, en plus du salon de l’emploi qui a lieu au printemps.

 

 

Les plus lus

Solugen s’installera dans Lotbinière

AGRICULTURE. Le traitement du lisier de porc représente un problème majeur pour les producteurs. L’entreprise lévisienne Solugen propose une solution technologique qui enraye ce problème. Lors de la COP 24, qui a eu lieu récemment en Pologne, elle a confirmé la mise en place d’une première vitrine technologique au printemps 2019, un investissement de 3 M$ et c’est dans une ferme de la MRC de Lotbi...

Emploi : l’une des meilleures croissances au Québec

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière est l’une des 10 MRC au Québec qui a connu la plus forte hausse de son nombre de travailleurs en 2017. Selon sa plus récente publication, qui fait état de l’évolution du marché du travail au Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) classe Lotbinière au cinquième rang sur 104 MRC, avec une croissance de 2 %.

La SADC passe à l’action pour dynamiser la région

ÉCONOMIE. La démarche territoriale entamée par la SADC de Lotbinière en 2017 est sur le point de donner des résultats. La directrice générale de la SADC, Sylvie Drolet, a présenté l’état de l’avancement des travaux lors de la séance du conseil des maires du 9 janvier.

Les employeurs invités à s’auto-évaluer

ÉCONOMIE. Dans le cadre de son septième Déjeuner du Nouvel An, la SADC de Lotbinière a proposé aux entrepreneurs de jeter un regard sur leur gestion au quotidien, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. Pour l’occasion, l’organisme a reçu Marie-Nathalie Genest de l’École d’entrepreneurship de Beauce, le 18 janvier.