La nouvelle usine de Cétal est située dans le parc industriel de Laurier-Station. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. La construction du nouveau siège social de l’entreprise Cétal de Laurier-Station a été complétée cet hiver. L’usine, érigée au coût de 4 M$, est maintenant pleinement fonctionnelle. L’entreprise a récemment confirmé que la majeure partie de ses employés s'affairent maintenant dans les nouveaux locaux de la rue Olivier.

L'édifice de près de 50 000 pieds carrés a été aménagé dans le parc industriel de Laurier-Station. Les employés y travaillent depuis le 15 février et le personnel administratif les a rejoints à la mi-mai.

«La plupart des activités sont centralisées au nouveau siège social. Il reste à déménager le département du bois. Cela se fera à compter du 15 juillet. Pour l’instant, nous conservons la coupe à l’ancienne usine (179, boulevard Laurier)», a indiqué le coordonnateur des communications de Cétal, Charles Nadeau-Thibault.

L’aménagement des installations a pris en compte les besoins des employés afin qu’ils puissent évoluer dans un environnement de travail où ils se sentent bien et sécuritaire. Il faut dire que 80 % des 150 employés de l’entreprise composent avec des limitations fonctionnelles.

«Nous croyons pouvoir développer un sentiment de rattachement envers les personnes handicapées si nous ouvrons nos portes et leur montrons l’apport de ces derniers au sein de la société», a mentionné le président du conseil d’administration, René Blais.

La construction de la nouvelle usine a été amorcée en juin 2018. Actuellement, il reste quelques travaux de finition à faire. L’ensemble de l’aménagement, intérieur et extérieur, devrait être complété en septembre.

Formation

Le nouveau siège social de Cétal compte également quatre classes qui sont mises à la disposition du Centre d’éducation des adultes des Navigateurs (CÉAN).

Des cours d’informatique, de francisation ou de formation semi-spécialisée, par exemple, seront donnés aux employés, mais aussi à tous les citoyens de la MRC de Lotbinière, a spécifié Charles Nadeau-Thibault. Actuellement, les employés peuvent suivre les cours du CÉAN depuis la mi-février.

Quant aux locaux qui ne seront pas utilisés pour la formation, ils pourront servir au développement d’autres activités autant pour les employés que pour les citoyens de la région.

Nouveau logo

Pour marquer ce tournant, l’entreprise d’économie sociale a également revampé son image avec un nouveau logo.

Cette image vient mettre les employés à l’avant-plan. Cependant, il conserve l’essence derrière les valeurs de l’entreprise. L’utilisation de l’humain dans un cercle représente l’intégrité, la collaboration, le respect et l’engagement, ce qui constitue le point d’ancrage des activités de Cétal.

Cétal est spécialisée dans la sous-traitance industrielle. Elle produit des palettes et des caissons de bois, fait de l’ensachage et a aussi développé une expertise dans la fabrication de câbles et de harnais électriques destinés à l’assemblage d’équipements de transport, de lavage industriel, de ventilation ainsi que de machines à café industrielles.

 

 

 

Les plus lus

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.

Un prix pour l’école Pamphile-Le May

COMMUNAUTÉ. Le projet Écol’eau mis, en branle par les élèves de l’École secondaire Pamphile-Le May, leur a valu une bourse de 500 $. L’Alliance engagement jeunesse leur a confirmé, le 17 juin, que le projet qui visait à éliminer les bouteilles de plastique de l’enceinte de l’établissement s’était démarqué lors du concours vidéo Le Québec s’engage!.

Le RJL en visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean

COMMUNAUTÉ. Six jeunes de 12 à 14 ans qui fréquentent les maisons de jeunes du Regroupement des jeunes de Lotbinière (RJL) ont pris part à un voyage au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le 9 juillet, ils ont quitté la région, en compagnie de deux animatrices, pour un périple de quatre jours.

Rouler pour les greffés

COMMUNAUTÉ. Les quelque 160 participants du 13e Défi-vélo des greffés Lyna Cyr ont fait un bref passage dans la MRC de Lotbinière, le 13 juillet dernier. Ils se sont arrêtés à Lotbinière et à Saint-Antoine-de-Tilly.