Marie-Anne Castonguay a eu 100 ans récemment. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. La doyenne de Saint-Édouard, Marie-Anne Castonguay, a célébré son 100e anniversaire le 14 avril dernier en compagnie de sa famille et de ses amis.

«Elle a mis sa vie au service des autres pour qu’ils soient bien», a affirmé sans hésiter la mairesse de Saint-Édouard, Denise Poulin, qui rappelle que Mme Castonguay a consacré tout son temps à sa famille, ses proches, ses amis et à la population de Saint-Édouard.

Véritable pilier de la municipalité, Marie-Anne Castonguay a commencé à travailler à 16 ans et a poursuivi jusqu’à ses 65 ans. D’abord chez sa tante (deux ans), ensuite au presbytère (sept ans) enfin au magasin général du rang Saint-Charles (32 ans). Elle était même présente au moment de sa fermeture en 1984.

Elle a également marqué la communauté par son implication sociale. Ses qualités d’administratrice et de gestionnaire lui ont permis de siéger 20 ans au Mouvement information et développement, à titre de trésorière. Fondé en 1974, l'organisme a été créé pour soutenir le développement de la municipalité. L’un des objectifs était la mise sur pied d’un journal local (Le Bavard).

Mme Castonguay a été membre du comité de liturgie pendant plusieurs années. Elle était également derrière les soirées de danse pour les jeunes et a aidé à la préparation des soupers canadiens.

Vie de changements

Née à Saint-Édouard, dans le rang Saint-Charles-Est, Marie-Anne Castonguay est la fille de Zébédée Castonguay et d’Antoinette Boucher. Elle est la troisième d'une famille de neuf enfants, a grandi sur la ferme familiale et a poursuivi ses études à l’école de rang.

Pendant sa vie, Mme Castonguay a vu le monde se transformer sous ses yeux. L’administratrice qu’elle est a tout de suite pensé à la montée du prix de l’épicerie. Elle a également souligné l’arrivée du téléphone, de l’électricité, de la télévision, des moyens de transport et de l’évolution de la technologie cellulaire et informatique.

Marie-Anne Castonguay n’est pas la première de sa famille à atteindre l’âge vénérable de 100 ans. Sa mère est décédée à 102 ans, en 1988. Plusieurs de ses frères et sœurs ont aussi vécu au-delà de 90 ans.

 

 

 

 

Les plus lus

Les tout-petits se familiarisent avec l’école

COMMUNAUTÉ. Sept écoles de la Commission scolaire des Navigateurs ont accueilli les enfants qui fréquenteront les maternelles 4 et 5 ans ainsi que le programme passe-partout à la rentrée. Les Supers Fêtes se tenaient dans les écoles de l’Auberivière (Lévis), de la Caravelle, du Chêne, de l’Épervière, Sainte-Thérèse, La Mennais, Notre-Dame-d’Etchemin (Saint-Romuald) et de la Source. Plus de 300 fam...

Cétal déménage dans ses nouveaux locaux

COMMUNAUTÉ. La construction du nouveau siège social de l’entreprise Cétal de Laurier-Station a été complétée cet hiver. L’usine, érigée au coût de 4 M$, est maintenant pleinement fonctionnelle. L’entreprise a récemment confirmé que la majeure partie de ses employés s'affairent maintenant dans les nouveaux locaux de la rue Olivier.

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.

Un prix pour l’école Pamphile-Le May

COMMUNAUTÉ. Le projet Écol’eau mis, en branle par les élèves de l’École secondaire Pamphile-Le May, leur a valu une bourse de 500 $. L’Alliance engagement jeunesse leur a confirmé, le 17 juin, que le projet qui visait à éliminer les bouteilles de plastique de l’enceinte de l’établissement s’était démarqué lors du concours vidéo Le Québec s’engage!.

Le RJL en visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean

COMMUNAUTÉ. Six jeunes de 12 à 14 ans qui fréquentent les maisons de jeunes du Regroupement des jeunes de Lotbinière (RJL) ont pris part à un voyage au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le 9 juillet, ils ont quitté la région, en compagnie de deux animatrices, pour un périple de quatre jours.

Rouler pour les greffés

COMMUNAUTÉ. Les quelque 160 participants du 13e Défi-vélo des greffés Lyna Cyr ont fait un bref passage dans la MRC de Lotbinière, le 13 juillet dernier. Ils se sont arrêtés à Lotbinière et à Saint-Antoine-de-Tilly.