Le président de la Fondation, Claude Garneau, Michel Laplante et Philippe Boucher. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. La Fondation Philippe Boucher célébrait, le 20 février dernier, le 10e anniversaire de son traditionnel Cocktail dînatoire. L’événement a permis d’amasser un peu plus de 19 000 $ qui aideront l’organisme à poursuivre sa mission.

Depuis 10 ans, les activités de financement de la Fondation ont permis de recueillir plus de 1,5 M$ qui ont été redonnés aux enfants dans le besoin de la MRC de Lotbinière ainsi que de la grande région de Québec et de Lévis.

«Dans la dernière année, ils ont aidé un peu plus de 200 enfants à la hauteur de 150 000 $ qui ont été redistribués pour différentes raisons, dans le sport, le loisir et le divertissement. Ils ont aidé des enfants de la région de la Chaudière-Appalaches, un peu de Québec, mais principalement, on reste ici», a lancé l’animateur de la soirée, Stéphan Dupont.

Le fondateur et porte-parole de l’organisme qui porte son nom, Philippe Boucher, s’est pour sa part réjoui de voir l’œuvre de la Fondation grandir avec les années.

«Avoir amassé 1,5 M$ ça m’impressionne. Le tournoi de golf, on a fait ça avec une gang de chums il y a 28 ans. C’était pour le hockey mineur et on a transformé ça en fondation. Ce sont 100% de vos dons qui sont redistribués par une bénévole, Nicole Lamontagne, qui fait ça pratiquement à temps plein», a-t-il rappelé.

L’invité de la soirée, le président des Capitales de Québec, Michel Laplante, a partagé avec les quelque 200 personnes présentes l’histoire peu banale de son parcours sportif. Avec humour, il est revenu sur l’impact que certaines personnes qu’il a croisées ont eu sur lui à des moments charnières de sa vie.

«Le message que je vous envoie, c’est qu’on ne contrôle pas complètement notre destin, mais on peut changer celui des autres. Chaque petit geste que vous posez, comme celui de ce soir, d’être ici et de vous impliquer, c’est ce que vous êtes en train de faire», a-t-il lancé en guise de conclusion à son allocution.

 

 

 

Les plus lus

Les tout-petits se familiarisent avec l’école

COMMUNAUTÉ. Sept écoles de la Commission scolaire des Navigateurs ont accueilli les enfants qui fréquenteront les maternelles 4 et 5 ans ainsi que le programme passe-partout à la rentrée. Les Supers Fêtes se tenaient dans les écoles de l’Auberivière (Lévis), de la Caravelle, du Chêne, de l’Épervière, Sainte-Thérèse, La Mennais, Notre-Dame-d’Etchemin (Saint-Romuald) et de la Source. Plus de 300 fam...

Cétal déménage dans ses nouveaux locaux

COMMUNAUTÉ. La construction du nouveau siège social de l’entreprise Cétal de Laurier-Station a été complétée cet hiver. L’usine, érigée au coût de 4 M$, est maintenant pleinement fonctionnelle. L’entreprise a récemment confirmé que la majeure partie de ses employés s'affairent maintenant dans les nouveaux locaux de la rue Olivier.

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.

Un prix pour l’école Pamphile-Le May

COMMUNAUTÉ. Le projet Écol’eau mis, en branle par les élèves de l’École secondaire Pamphile-Le May, leur a valu une bourse de 500 $. L’Alliance engagement jeunesse leur a confirmé, le 17 juin, que le projet qui visait à éliminer les bouteilles de plastique de l’enceinte de l’établissement s’était démarqué lors du concours vidéo Le Québec s’engage!.

Le RJL en visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean

COMMUNAUTÉ. Six jeunes de 12 à 14 ans qui fréquentent les maisons de jeunes du Regroupement des jeunes de Lotbinière (RJL) ont pris part à un voyage au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le 9 juillet, ils ont quitté la région, en compagnie de deux animatrices, pour un périple de quatre jours.

Rouler pour les greffés

COMMUNAUTÉ. Les quelque 160 participants du 13e Défi-vélo des greffés Lyna Cyr ont fait un bref passage dans la MRC de Lotbinière, le 13 juillet dernier. Ils se sont arrêtés à Lotbinière et à Saint-Antoine-de-Tilly.