La DG d’Aide alimentaire Lotbinière, Andréanne Leblanc et le président du CA, Jean-Marc Dumas. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Aide Alimentaire Lotbinière (AAL) est venu présenter son rapport annuel au conseil des maires le 12 septembre. Les administrateurs en aussi ont profité pour expliquer aux élus les priorités pour l’année 2019.

Pendant la dernière année, l’organisme a pris différentes petites initiatives pour améliorer le service qu’elle a rendu aux 370 personnes qui ont fait appel à leur service. Parmi elles, il y a l’ajout de deux distributions au calendrier. Ainsi, AAL évite qu’il se passe plus de deux semaines entre les distributions.

En tout, AAL a donné l’équivalent de 360 000 $ en denrées alimentaires et recueilli 24 360 kg provenant des partenaires du milieu agricole. Autant d’aliments qui ont été détournés du site d’enfouissement.

Reprise en main

L’association revient de loin, il y a deux ans, a rappelé le président du conseil d’administration Jean-Marc Dumas, AAL ne bénéficiait d’aucune liquidité et avait enregistré un déficit. L’exercice financier 2017-2018 lui a permis de l’éliminer et de dégager un certain surplus.

Il faut dire que l’organisme a obtenu des financements non récurrents à hauteur de 25 000 $. «Cela nous a donné une marge pour commencer l’année. En 2018-2019, nous prévoyons un excédent de 7 000 $, malgré notre relocalisation.»

AAL a également signé une entente de partenariat sur trois ans avec la MRC. «Ce 25 000 $ reçu de la MRC est fondamental, il représente le quart de notre budget et démontre auprès de nos autres partenaires, comme Centraide, que nous avons l’appui des municipalités», a ajouté M. Dumas.

Priorités 2018-2019

Aide Alimentaire Lotbinière a également présenté ses trois grandes priorités pour 2018-2019. AAL souhaite entreprendre un exercice de planification stratégique pour se doter de lignes directrices sur les projets et services à développer dans l’avenir.

Il y a aussi la rétention des bénévoles et des membres du conseil d’administration. «Il faut mettre des moyens en place pour valoriser la participation bénévole et améliorer les conditions de travail», a affirmé la directrice générale, Andréanne Leblanc.

Enfin, AAL veut enrichir sa vie associative en incitant ses membres, utilisateurs et sympathisants à prendre part à la prise de décisions et à faire entendre leur voix.

 

 

Les plus lus

L’art pour la bonne cause

SOCIÉTÉ. La créativité de plusieurs jeunes de la MRC a été mise au service d’une bonne cause, alors qu’ils ont participé à un projet collectif proposé par la Ressourcerie de Lotbinière. Depuis le début de l’été, les enfants inscrits dans les camps de jour ont été invités à embellir les cloches de dons de l’organisme. 7 des 12 cloches auront servi de toile à la créativité des enfants.

Épluchette de blé d'Inde à Val-Alain

Le comité de l'église de Val-Alain invite les citoyens de la municipalité lotbiniéroise à une épluchette de blé d'Inde sur le perron de l'édifice religieux. L'événement aura lieu demain.

L’Everest de la Maison de la Famille

SOCIÉTÉ. Le plus haut sommet de la MRC de Lotbinière, le mont Sainte-Marguerite, sera l’hôte d’une activité bien spéciale, le 15 septembre, de 10h à 12h30. Les citoyens de la MRC sont appelés à venir faire l’ascension de «l’Everest de Lotbinière» au profit de la Maison de la Famille.

Réjean Breton honoré par les Lions

À l’occasion du congrès du 100e anniversaire de la Fondation des Clubs Lions, le Club Lions Laurier-Saint-Flavien a élu le Lion Réjean Breton Compagnon Melvin Jones de son Club.

Le Trottibus s’implante à Saint-Flavien

COMMUNAUTÉ. Les élèves marcheurs de l’École La Caravelle de Saint-Flavien bénéficient, depuis la rentrée, du Trottibus. L’initiative leur donne l'occasion d'aller à l’école en toute sécurité.

Aide alimentaire Lotbinière présente son plan d’action

COMMUNAUTÉ. Aide Alimentaire Lotbinière (AAL) est venu présenter son rapport annuel au conseil des maires le 12 septembre. Les administrateurs en aussi ont profité pour expliquer aux élus les priorités pour l’année 2019.

Le coq de l’église de Saint-Antoine a repris sa place

COMMUNAUTÉ. Fort d’une subvention obtenue du Conseil du patrimoine religieux du Québec, la Fabrique Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a procédé à des travaux à l’église de Saint-Antoine-de-Tilly. La fin du chantier a été marquée, le 8 septembre, par l’installation du coq de l’église au sommet de la flèche du clocher.