Saint-Patrice-de-Beaurivage veut embellir ce secteur de la rivière Beaurivage. (Crédit photo : Courtoisie)

HORTICULTURE. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage souhaite redonner les berges de la rivière Beaurivage à sa population. Pour y arriver, elle s’est inscrite au concours Du jardin dans ma ville organisé par les Fleurons du Québec. La municipalité demande l’aide de la population pour l’aider à gagner le concours.

En participant au concours, la municipalité veut aménager deux terrains qu’elle possède en bordure de la rivière Beaurivage. Déjà, ils sont prisés comme aire de repos par les pêcheurs, les cyclistes et les piétons.

Ces deux parcelles de terre ont été lourdement endommagées lors du passage de la tempête Irène, en août 2011. L’aménagement souhaité par la municipalité viendrait donc mettre les rives en valeur tout en nécessitant peu d’entretien.

L’objectif recherché est de faire de l’endroit un lieu de rassemblement, de pratique des saines habitudes de vie, de mémoire et de sensibilisation. Dans sa présentation, la municipalité rappelle que le site a déjà accueilli un moulin à farine activé par la force de la rivière.

La concrétisation du projet s’inscrirait dans la valorisation du secteur en prévision du 150e anniversaire de la municipalité, en 2021. À cette occasion, le parc sera nommé en l’honneur de l’un des bâtisseurs de Saint-Patrice.

La localité lauréate aura la visite d’une équipe de professionnels de l’horticulture en 2019. Ils réaliseront le projet de métamorphose du lieu désigné. Il s’agit d’un prix d’une valeur de 15 000 $.

Il est possible de voter au http://dujardindansmavie.com/concours-du-jardin-dans-ma-ville/.

 

 

Les plus lus

L’art pour la bonne cause

SOCIÉTÉ. La créativité de plusieurs jeunes de la MRC a été mise au service d’une bonne cause, alors qu’ils ont participé à un projet collectif proposé par la Ressourcerie de Lotbinière. Depuis le début de l’été, les enfants inscrits dans les camps de jour ont été invités à embellir les cloches de dons de l’organisme. 7 des 12 cloches auront servi de toile à la créativité des enfants.

Épluchette de blé d'Inde à Val-Alain

Le comité de l'église de Val-Alain invite les citoyens de la municipalité lotbiniéroise à une épluchette de blé d'Inde sur le perron de l'édifice religieux. L'événement aura lieu demain.

L’Everest de la Maison de la Famille

SOCIÉTÉ. Le plus haut sommet de la MRC de Lotbinière, le mont Sainte-Marguerite, sera l’hôte d’une activité bien spéciale, le 15 septembre, de 10h à 12h30. Les citoyens de la MRC sont appelés à venir faire l’ascension de «l’Everest de Lotbinière» au profit de la Maison de la Famille.

Réjean Breton honoré par les Lions

À l’occasion du congrès du 100e anniversaire de la Fondation des Clubs Lions, le Club Lions Laurier-Saint-Flavien a élu le Lion Réjean Breton Compagnon Melvin Jones de son Club.

Le Trottibus s’implante à Saint-Flavien

COMMUNAUTÉ. Les élèves marcheurs de l’École La Caravelle de Saint-Flavien bénéficient, depuis la rentrée, du Trottibus. L’initiative leur donne l'occasion d'aller à l’école en toute sécurité.

Aide alimentaire Lotbinière présente son plan d’action

COMMUNAUTÉ. Aide Alimentaire Lotbinière (AAL) est venu présenter son rapport annuel au conseil des maires le 12 septembre. Les administrateurs en aussi ont profité pour expliquer aux élus les priorités pour l’année 2019.

Le coq de l’église de Saint-Antoine a repris sa place

COMMUNAUTÉ. Fort d’une subvention obtenue du Conseil du patrimoine religieux du Québec, la Fabrique Sainte-Élisabeth-de-Lotbinière a procédé à des travaux à l’église de Saint-Antoine-de-Tilly. La fin du chantier a été marquée, le 8 septembre, par l’installation du coq de l’église au sommet de la flèche du clocher.