La Course des 4 Vents a connu un beau succès cette année. (Crédit photo : François Varin)

COMMUNAUTÉ. La quatrième édition de la Course des 4 Vents aura permis d’amasser 9 715 $ qui serviront à la promotion des saines habitudes de vie. Près de 670 coureurs et marcheurs se sont élancés sur les différents parcours le 16 juin dernier, à Saint-Apollinaire.

«Il y a encore énormément de mobilisation dans la population. Ce n’est plus seulement qu’un moyen de financement. C’est un événement. Il y a un engouement et pour certains, c’est un incontournable. Sur place, on avait 54 partenaires et au moins 75 bénévoles», a souligné l’une des responsables, Sandra Talbot, heureuse du succès de cette année.

Elle rappelle que la Course des 4 Vents est une activité rassembleuse et inclusive. Elle touche toutes les générations en offrant des parcours qui s’adressent autant aux plus petits (1,2 km) qu’aux plus expérimentés (10 km). Les marcheurs, les personnes âgées et celles à mobilité réduite sont également les bienvenues, un élément apprécié de plusieurs, a précisé Sandra Talbot.

La présentation de la Grande journée des petits entrepreneurs est aussi un bel ajout aux festivités. «Il y avait 19 kiosques. De voir tous ces enfants qui ont décidé de faire une petite entreprise, c’était fabuleux», s’est-elle réjouie. Au passage, elle souligne la créativité des jeunes qui ont offert une grande variété de produits et services.

Financement

À l’origine, la Course des 4 Vents a été créée pour amasser des fonds destinés au rajeunissement de la cour de l’École des Quatre Vents et à l’acquisition d’équipements sportifs pour les élèves. En quatre ans, ce sont plus de 48 700 $ qui ont été cumulés.

«Actuellement, à l’école, il n’y a plus de place pour tout le matériel. Les travaux dans la cour seront terminés cet été avec l’installation du module de jeu, le réaménagement des carrés de sable, l’ajout de tables de pique-nique et de paniers de basketball. Il y aura plein de belles choses», a poursuivi Mme Talbot.

Le plus beau pour les organisateurs, c’est qu’il reste un peu plus de 23 000 $ en banque. Cet argent pourra être investi dans d’autres projets. «Nous miserons sur les saines habitudes de vie. Notre but c’est de faire bouger la population. Même si le projet ne se réalise pas dans les limites de l’école ou de la cour, s’il fait la promotion de la santé des enfants on va y réfléchir. Il ne faut pas dépenser cette somme sur un coup de tête. Il faut trouver le bon projet», a indiqué Sandra Talbot.

Déjà, elle pense à la cinquième édition de la Course des 4 Vents et promet des surprises aux participants, sans en dire plus.

 

 

Les plus lus

S’accomplir malgré les obstacles

COMMUNAUTÉ. À 40 ans, Isabelle Marceau est une femme épanouie, pétillante et habitée par une joie de vivre communicative. Derrière cette apparence, se cache toutefois quelqu'un qui compose, depuis plus de 20 ans, avec un problème de santé mentale. Elle s’est prise en main et depuis deux ans elle réalise chaque jour son rêve, soit de travailler. Aujourd’hui, elle veut partager son expérience et don...

De généreuses retrouvailles

COMMUNAUTÉ. Les anciens habitués du Pignon se sont réunis le 19 janvier au Centre communautaire de Saint-Apollinaire. L’activité avait comme objectif de récolter des fonds pour l’Association des personnes handicapées de Lotbinière (APHL). Cette soirée de retrouvailles a permis d’amasser 5 000 $.

Les 10 ans du Cocktail dînatoire de la Fondation Philippe Boucher

SOCIÉTÉ. La Fondation Philippe Boucher souligne les 10 ans de son Cocktail dînatoire annuel. Cette année, l’événement, qui permet de recueillir des fonds pour la fondation, aura lieu le 20 février, à la salle communautaire de Saint-Apollinaire.

Le Centre-Femmes souligne la journée des femmes avec Guylaine Dumont

COMMUNAUTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière soulignera cette année la Journée internationale des femmes en recevant l’ancienne olympienne Guylaine Dumont, le 12 mars, dans le cadre d’un souper-conférence qui aura lieu à Saint-Flavien.

Une vie bien remplie

COMMUNAUTÉ. La Villa Laurence de Laurier-Station a récemment souligné l’anniversaire de sa doyenne. Jeanne Gagnon a soufflé 107 bougies, le 8 février dernier.