(Crédit photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Le candidat de Québec solidaire (QS) dans Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, croit que l’une des solutions aux problèmes du système de santé réside dans les CLSC. Par voie de communiqué, ce dernier a lancé un plaidoyer en faveur d’une refonte du service actuel.

«Peu de gens connaissent l’origine communautaire des CLSC qui devaient, lors de leur création, être la première ligne de soins. Cependant, à cause des politiques de sous-financement et du dénigrement exercé par certains « médecins entrepreneurs » liés à la classe politique, les CLSC perdent du galon au profit des Groupes de médecine familiale», a-t-il déclaré

Normand Beaudet indique qu’un gouvernement solidaire concentrerait ses efforts pour que les CLSC soient ouverts 24 heures sur 24, sept jours par semaine.

«On redirige les fonds vers les CLSC qui deviennent la première ligne du service de santé. […] Le retour du salaire des médecins à la parité avec les médecins de l’Ontario libèrera près d’un milliard de dollars qui pourront être utilisés pour mettre en place ces ajustements», a conclu l’aspirant député.

 

Les plus lus

Le Parti populaire du Canada présente ses candidats dans la région

POLITIQUE. Le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier a présenté, le 21 mai, les neuf candidats de la grande région de Québec qui porteront les couleurs de la formation aux prochaines élections fédérales du 21 octobre. Du nombre, on retrouve les candidats de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 12 juin à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points qui ont retenu l’attention.

Faire de la politique pour sauver la planète

POLITIQUE. Les candidats du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière sont maintenant connus. André Voyer, ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis en 2017, et Luc St-Hilaire, stratège et créateur publicitaire, défendront les couleurs de la formation dirigée par Elizabeth May, un engagement motivé par «l’urgence climatique».