Le conseil municipal de Sainte-Croix s’est réuni le 7 août. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les élus de Sainte-Croix se sont réunis, le 7 août, à l’occasion de leur assemblée publique mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Accommodements religieux

Bien que certains éléments de la Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes soient encore débattus devant les tribunaux, la municipalité de Sainte-Croix a nommé la personne qui agira à titre de répondant en matière d’accommodement. Le conseil a désigné la directrice générale actuelle, France Dubuc. Cette dernière devra analyser toute requête d’accommodement religieux qui serait déposée à la Ville. Le maire, Jacques Gauthier, confirme que jusqu’à présent, la municipalité n’a pas eu à traiter ce genre de demande. Toutefois, Sainte-Croix doit se conformer à la Loi, a-t-il rappelé.

Voirie

La municipalité a confirmé le paiement d’honoraires professionnels dans différents travaux de voiries effectués sur les rues Ernest-Blouin, du Bateau et Laflamme. De plus, elle versera 11 440 $ à la firme GHD Consultants pour la réalisation d’une étude géotechnique qui servira de base à la réparation du rang Saint-Eustache. Lors de la séance du 3 juillet, la municipalité avait indiqué son intention de mettre en place une réserve financière pour la réfection de ses différents rangs. Le règlement confirmant sa création a été adopté en août. La localité a également autorisé le paiement d’une facture de 88 284 $ pour différents travaux de rapiéçage mécanique des voies de circulation. Sainte-Croix n’aura pas à s'acquitter de l’entièreté de la note puisque le ministère des Transports devrait verser à la municipalité une subvention de 20 000 $. Un montant de 17 000 $, provenant de l’enveloppe discrétionnaire du député, devrait également être accordé.

Constructions multiples

Le conseil a approuvé la modification de l’un de ses règlements de zonage qui autorisera dorénavant la construction de projets intégrés en dehors du périmètre urbain. En termes clairs, dans certains secteurs de la municipalité, il sera possible de construire plus d’un bâtiment d’au moins deux logements sur un même terrain ou sur des lots voisins. Ces modifications permettront également l’aménagement d’espaces communs extérieurs sur le terrain comme une piscine ou une pergola.

Centre culturel et sportif

Le conseil municipal a autorisé la municipalité à aller chercher un financement temporaire d’un peu plus de 2 M$ auprès de la Banque Nationale dans l’attente de recevoir les sommes promises par le gouvernement pour le financement global du projet de conversion du système de réfrigération du gaz.

 

 

 

Les plus lus

Départ d’un conseiller à Laurier-Station

POLITIQUE. La municipalité de Laurier-Station a déclenché, le 1er avril, le processus pour une élection partielle à venir à la suite du départ du conseiller au siège numéro 6, Guy Paquet.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 10 avril à Saint-Apollinaire à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points qui ont retenu l’attention.