Les maires se sont rencontrés le 11 juillet. (Crédit photo: Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis une dernière fois, le 11 juillet, avant la pause estivale. Voici quelques points qui ont retenu l’attention lors de cette rencontre.

Plateforme de compostage

La MRC de Lotbinière a mandaté la firme WSP pour réaliser une étude détaillée du projet de plateforme de compostage. En février dernier, la MRC recevait la confirmation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques que le projet présenté à l’automne 2017 était éligible au Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage. «Le ministère veut obtenir des informations supplémentaires en lien avec le bilan des gaz à effet de serre que va générer la plateforme. Cette étude est assez coûteuse, mais on n’a pas le choix si nous voulons avoir la subvention. Ce rapport pourra servir ultimement à la demande du certificat d’autorisation», a mentionné le directeur général de la MRC, Stéphane Bergeron.

Agrandissement de périmètres urbains

La MRC de Lotbinière a adopté différents règlements qui autorisent l’agrandissement de certains périmètres urbains. Ainsi, deux secteurs hors périmètre urbain seront ajoutés à Sainte-Agathe. À Saint-Apollinaire, la vocation urbaine est totalement attribuée à un seul lot. Ces projets avaient reçu, au préalable, un avis favorable de la part du gouvernement.

Protocole local d’intervention d’urgence

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, avait confirmé en mars à la MRC de Lotbinière une aide financière de 205 000 $ pour soutenir l’organisation des services d’urgence en milieu isolés. De ce montant, 5 000 $ étaient consacrés à la préparation d’un Protocole local d’intervention d’urgence (PLIU). Ce plan, adopté le 11 juillet, a permis de faire un état de la situation du territoire, d’identifier les risques présents en matière d’intervention d’urgence hors réseau routier, d’avoir un portrait des activités pratiquées ainsi que de la clientèle, de connaître les responsabilités des usagers, des promoteurs et des intervenants, de consigner un bottin des ressources disponibles, d’avoir un portrait fidèle des télécommunications, d’avoir un inventaire des équipements et de connaître les rôles de chaque intervenant.

Recommandation compensations milieux humides

La refonte de la réglementation pour la protection des milieux humides suscite une certaine grogne chez les élus de la MRC. Dans une lettre envoyée au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, la MRC explique que ces projets de règlements, s’ils sont acceptés dans leur forme actuelle, mettront une grande pression sur les municipalités qui se trouvent en milieu rural. La réglementation imposerait, entre autres, une compensation monétaire et territoriale en cas de développement en milieu humide. Selon l’organisme, elles freineraient le développement des municipalités en faisant grimper le prix des terrains. Le document explique pourquoi ils doivent être révisés et demande à ce qu’il y ait une distinction entre les milieux ruraux et urbains.

 

Les plus lus

Les résultats de l'élection du 1er octobre 2018

ÉLECTIONS. Les quelque 55 572 électeurs de Lotbinière-Frontenac se sont prononcés et c’est Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec qui a été élue avec une majorité de 12 518 votes sur son plus proche adversaire, Pierre-Luc Daigle. Voici les résultats pour chacun des candidats inscrits.

Les élèves élisent Isabelle Lecours

POLITIQUE. Les élections du 1er octobre ont aussi été l’occasion pour les élèves des écoles primaires et secondaires de la région de s’initier au processus démocratique. Parmi eux, il y en a eu 924 qui ont participé, autant de Lotbinière que de Frontenac, et ils ont élu Isabelle Lecours de la Coalition avenir Québec.

Isabelle Lecours élue dans Lotbinière-Frontenac

ÉLECTIONS. La circonscription de Lotbinière-Frontenac est passée du rouge au bleu pâle alors que la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Isabelle Lecours, a été élue lors du scrutin du 1er octobre.

La MRC prête à collaborer avec la nouvelle élue

POLITIQUE. Le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, affirme avoir hâte de pouvoir s’entretenir avec la nouvelle députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

Plus de 10% des électeurs ont voté

ÉLECTIONS. Depuis le début du vote par anticipation, le 21 septembre, Élections Québec comptabilise le taux de participation dans chacune des circonscriptions du Québec. Dans Lotbinière-Frontenac, déjà plus d’un électeur sur 10 s’est prévalu de son droit de vote.

Pierre-Luc Daigle serein dans la défaite

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lotbinière-Frontenac, Pierre-Luc Daigle, a été défait lors de l’élection de ce soir. Ce dernier tentait de prendre la relève du libéral Laurent Lessard qui avait annoncé son retrait de la vie politique l’été dernier.

Normand Beaudet satisfait de la progression des solidaires

POLITIQUE. Le candidat solidaire de Lotbinière-Frontenac, Normand Beaudet, se dit très satisfait du résultat électoral qu’il a obtenu le 1er octobre.

Yohann Beaulieu satisfait de sa campagne

POLITIQUE. L’un des plus jeunes candidats à la dernière élection générale, le péquiste Yohann Beaulieu, ressort grandi de sa première expérience de campagne électorale. Il a terminé troisième, derrière les représentants de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral dans Lotbinière-Frontenac.

Le conseil en bref

POLITIQUE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est réuni le 10 octobre, à Saint-Antoine-de-Tilly, lors d’une séance publique de travail. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

L’UPA a hâte de discuter avec le nouveau ministre de l’Agriculture

POLITIQUE. Le nouveau gouvernement du Québec a été officiellement assermenté le 18 octobre. C’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui a été nommé ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Cette nomination est vue d’un bon œil par l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec.