William Guillemette a participé à l’émission Motocross Québec. (Crédit photo : Courtoisie)

SPORT. À seulement 10 ans, William Guillemette de Saint-Gilles est un véritable passionné de vitesse et d’adrénaline. En 2018, alors qu’il avait 9 ans, il a remporté son deuxième titre en carrière du Challenge Québec motocross.

La saison dernière, William concourait dans la catégorie 65 cc 7-9 ans. Sa moto KTM lui a permis d’aller chercher 9 victoires en 10 courses et une avance de 141 points sur le deuxième au classement général. «Je me suis beaucoup pratiqué cette saison. […] Des fois, c’est stressant, mais quand je pense que ça va marcher, c’est moins stressant», a affirmé le jeune homme, pour expliquer son succès en piste. En 2015, il avait remporté les honneurs du 50 cc, plus de 110 points devant la seconde place.

En 2018, William a troqué sa moto Kawasaki pour une KTM, un véhicule qu’il affectionne particulièrement. «Elle a une meilleure suspension, elle est un peu plus forte et légère», a-t-il mentionné. C’est également sur une KTM qu’il avait décroché son championnat, en 2015.

«Quand il a souhaité en ravoir un en 2018, il m’a dit : j’ai été champion en 2015, je vais l’être aussi cette année si j’ai un KTM. Il a fait ses preuves», a raconté sa mère, Julie Boulay.

Lorsque l’on demande à William pourquoi avoir choisi le motocross plutôt que le hockey ou le soccer, il répond du tac au tac. «J’aime mieux la moto que jouer au hockey, c’est l’été et il fait chaud. J’aime beaucoup la vitesse, l’odeur du gaz et les hauteurs quand je fais des sauts Déjà, il peut réaliser des bonds d’une longueur de 80 pieds.

Un autre niveau

En plus de son championnat de saison, William est aussi très fier de la performance qu’il a offerte au Grand National de Deschambault l’été dernier. L'épreuve l’opposait à des motocyclistes d’autres provinces. «Il y avait beaucoup de coureurs de l’Ontario, je me suis forcé un peu plus.» Il a pris le 3e rang de la classe 65 cc 7-9 ans et a terminé 6e du 65 cc open.

«Au Québec, les jeunes débutent sur une petite piste et vont ensuite sur un grand circuit. Aux États-Unis et dans les autres provinces, il n’y en a pas. Les jeunes commencent directement sur la grande. Quand ils arrivent ici, ils ont un peu plus d’expérience», a ajouté sa mère, Julie Boulay. La préparation mentale et celle de l’engin ont joué un rôle important dans les performances de William.

La suite

Déjà, William et sa famille pensent à la prochaine saison qui se déroulera d’avril à octobre. Il tentera sa chance en 85 cc et poursuivra son parcours en 65cc 10-11 ans, sur grande piste. Il participera aux neuf manches du Challenge Québec motocross. Si son calendrier le lui permet, il sera sur la ligne de départ de quelques arenacross. On le retrouvera également au Grand National de Deschambault du 30 juillet au 2 août et au Supercross qui aura lieu à l’automne, au Centre Vidéotron. «Si tout va bien, il devrait aussi faire une course à Albany, dans l’État de New York, en novembre», a ajouté sa mère.

Le jeune sportif continue actuellement son entraînement en centre intérieur. Il a reçu un cours de l’icône du motocross en style libre, Ben Milot. Du même souffle, il tenait à remercier ses commanditaires qui l’aident dans la poursuite de ses objectifs. William se voit au volant d’une moto pour plusieurs années encore. «J’aimerais en faire un métier comme Ben Milot.»

 

 

Les plus lus

Keven Bédard 2e au 10 km

COURSE. La saison de course à pied s’est officiellement ouverte le 5 mai dernier avec la présentation du Demi-marathon de Lévis. L'athlète originaire de Saint-Flavien, Keven Bédard, prenait le départ du 10 km et il a terminé au deuxième rang.

Louis-Filip Côté en route vers la coupe Memorial

HOCKEY. Les Huskies de Rouyn-Noranda représenteront la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) lors du tournoi de la coupe Memorial qui se déroulera à Halifax du 16 au 26 mai. Parmi les joueurs, on retrouve l’attaquant originaire de Laurier-Station, Louis-Filip Côté.

Philippe Boucher chez les Voltigeurs de Drummondville

SPORT. L’ancien directeur général et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Philippe Boucher, a été nommé directeur-gérant des Voltigeurs de Drummondville. Il a paraphé une entente de trois ans avec l’organisation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Une athlète originaire de Saint-Flavien honorée

SPORT. Le Cégep de Lévis-Lauzon a tenu son 49e gala du Mérite sportif le 8 mai dernier. Mathilde Mercier de Saint-Flavien est au nombre des athlètes honorés à titre d’athlète féminine de l’année.